Hawks

Pacers – Hawks, Analyse du Game 4 : Indiana se reprend derrière David West et Paul George !

Mission accomplie pour les Pacers : dans le doute et avec le couteau sous la gorge, les hommes de Frank Vogel se sont imposés sur le parquet des Hawks et égalisent à Atlanta avant de rentrer à la maison pour un Game 5 décisif.

Ce qu’on attendait

Dans la preview présentée hier, il était écrit que les Pacers devaient jouer avec du coeur, de l’envie, et surtout un peu d’exemplarité de la part de ses stars. On attendait du coup un groupe agressif et défensif, capable d’étouffer son adversaire et de maintenir un certain écart. L’occasion également d’égaliser dans la série, un moment important donc puisqu’il permettrait à Indiana de retourner à la maison avec un score de parité. Du côté des Hawks, reproduire le plan de jeu du Game 3 mais avec un peu plus de réussite au tir et davantage de sérénité dans la gestion du score.

Ce qui s’est passé

Dans une première mi-temps dominée par Evan Turner et Paul Millsap, duo qu’on aurait pas vraiment mis en avant à la base, les visiteurs imposent un rythme qui leur convient et se permettent du coup de gérer leur avance comme il faut. C’est le banc d’Atlanta et sa défense qui fera le boulot pour reprendre l’avantage en seconde mi-temps, avant de laisser les stars d’Indiana prendre le match en main. Pendant que Jeff Teague et Pero Antic passent totalement à côté de leur match, Paul George et David West montrent la voie et tiennent bon dans le dernier quart pour voir ce que ces jeunes Hawks peuvent donner sous pression : pari réussi de la part du leader de la Conférence Est, qui embrouille totalement l’équipe à domicile et bénéficie de deux tirs venus du paradis, un trois points de PG pour prendre de l’avance puis un autre trois points mais cette fois-ci de West. C’est bien connu, il en met souvent des tirs longue-distance en fin d’horloge. La défense se resserre, Atlanta n’a pas l’expérience suffisante, Indiana tient bon et repart avec la victoire.

Il a abusé : Jeff Teague

Exceptionnel sur les matchs 1 et 3, le meneur produit à Wake Forest nous a montré qu’il lui fallait encore un peu de temps avant de rejoindre l’élite des meneurs en proposant une partition bien cheum. Pas assez agressif, laissant Paul Millsap devoir créer 80% des actions en tête de raquette, la version plutôt funky de Tony Parker à l’Est depuis ce début de PlayOffs a complètement loupé sa rencontre et a surtout réalisé ce qu’il y avait de pire pour les Hawks : craquer en fin de match avec des pertes de balles non-provoquées et en laissant George Hill mettre un lay-up ultra-important. Le genre de performance qui a fait péter un câble aux gens qui ont regardé le match, et rappelé à quel point il est difficile de s’imposer au printemps sans superstar.

Il a assuré : David West

Si les chiffres vous diront Paul George, le jeu vous dira D-West. L’intérieur a régalé ses fans avec une feuille particulièrement remplie, mais il leur a surtout permis de respirer un bon coup en mettant sa franchise sur son dos en fin de match. Présent en défense, au rebond et dans le maintien de la concentration dans son équipe, West a planté un énorme trois-points à 45 degrés qui a totalement refroidi la Philips Arena et a libéré beaucoup de ses coéquipiers qui avaient trop de pression. Bonus aussi sur le drive de Millsap à 15 secondes de la fin pour revenir à 1 petit point, le vétéran bougeant bien ses pieds pour l’embêter et prendre le rebond. La grande classe.

La citation du match : David West

« En toute fin de match on a réalisé les actions qu’il fallait, en même temps la saison était en jeu… »

Et maintenant ?

Prochain match ce Lundi à Indiana. Les Pacers peuvent se sentir confiants : ils rentrent à la maison avec un score à égalité et un public bien hostile qui se prépare déjà. Aucune excuse pour le leader de la Conférence Est qui doit chasser ses vieux démons et passer la vitesse supérieure. Atlanta devra se reprendre émotionnellement et psychologiquement sur ces prochaines heures, en espérant que le groupe soit déterminé dans deux jours.

Source image : FanSided

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top