Suns

L’instant plaisir : les Suns se moquent des prévisions de pré-saison

Cette équipe des Suns version 2013/2014 – guidée par un coach rookie qui vient de manquer de peu d’être Coach of the Year – nous aura tous surpris et surtout donné beaucoup de plaisir à voir jouer. En octobre dernier, tous les observateurs et autres analystes – nous les premiers – étaient unanimes : une saison dans les bas-fonds de la conférence Ouest attendait Phoenix…

Aujourd’hui, après avoir totalement déjoué ces pronostics d’avant-saison, Jeff Horrnacek, Goran Dragic et toute cette joyeuse bande reviennent sur ces prévisions qui ne leur donnaient aucune chance de survie à travers une vidéo assez savoureuse dans laquelle nos amis d’Arizona lisent les commentaires faits sur eux à l’époque. Une vidéo que vous pouvez visionner ICI et dont voici quelques extraits très « croustillants »…

PJ Tucker :

« Ils (les Suns) ont fini avec le moins bon bilan l’an dernier… »

Gerald Green :

« Et ils ne seront pas meilleur cette fois encore ! » (ricanement qui en dit long de l’ami Gerald…)

Jeff Hornacek :

« Les Suns sont partis pour reconstruire de la bonne manière… Mais ne vous attendez pas à voir Jeff Hornacek gagner beaucoup de matchs pour sa première saison en tant qu’entraîneur. » (image suivante : le game winner d’Eric Bledsoe face à Utah en tout début de saison, histoire de rire)

Goran Dragic : 

« L’expérimentation de titulariser les deux meneurs, Eric Bledsoe et Goran Dragic, sera amusante à regarder… Mais Phoenix aura un désavantage en matière de talent quasiment tous les soirs ! »

Le duo Bledsoe-Dragic c’est 38 points, 11,8 passes décisives, 7,9 rebonds, et 3 interceptions de moyenne par match cette saison ! Combien de paires d’arrières ont fait mieux sur l’exercice écoulé ?

PJ Tucker :

« Il y a seulement une poignée d’équipes pour lesquelles Tucker serait titulaire. Une poignée c’est une, non ? »

Aujourd’hui, PJ Tucker va être agent libre et pas mal d’équipes pourraient être tentées de lui offrir une place de titulaire justement tant l’énergie et la combativité du bonhomme ont été cruciales pour les Suns.

Markieff Morris :

« Markieff Morris peut tout à fait être l’un des moins bons titulaires au poste d’ailier fort de toute la NBA et il n’a pas montré le moindre signe ou espoir de progression… »

Bon bah là évidemment, c’est ce qui s’appelle se planter en beauté tant Markieff a été efficace et productif cette année. Tournant à 13,8 points et 6 rebonds en moyenne, il a été parfait dans un rôle de 6ème homme que Jeff Hornacek a eu la bonne idée de lui confier.

Et puis, le plus beau pour la fin avec coach Hornacek  et Goran Dragic :

« Précisions pour 2013/2014… 16 victoires et 66 défaites »

Le rire de Dragic à la suite de cette phrase, les rires en fond ou le sourire d’Hornacek en lisant cette prévision sont tout autant de démonstrations de la satisfaction éprouvée par ce groupe à l’issue de cet exercice qu’ils ont terminé à 58% de victoires (48 – 34). Un groupe de jeunes qui sont rentrés dans cette saison comme des morts de faim. Un groupe qui a échoué au pied des PlayOffs alors qu’on lui prédisait à peine 20 victoires chez Sports Illustrated… Un groupe qui ne demande qu’à s’améliorer que ce soit à travers la draft, la progression des plus jeunes ou avec un bon gros échange amenant une star à l’intérieur. Vivement l’année prochaine messieurs les cactus !  

Source : suns.com

Source image : nba.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top