Spurs

Jamais deux sans trois : Gregg Popovich promu « Entraîneur de l’Année »

Afin de récompenser comme il se doit une quinzième saison consécutive à plus de 50 victoires, les instances de la NBA viennent de décerner le titre de COY, autrement le trophée Red Auerbach qui félicite le meilleur entraîneur de l’année, au stratège texan des San Antonio Spurs, à savoir l’impassible Gregg Popovich.

Dépassant le valeureux Jeff Hornacek des Phoenix Suns en tête du classement (380 votes à 339), la rigueur propre à « Coach Pop » est ainsi louée pour la troisième fois de sa carrière. Il rejoint de ce fait Don Nelson et Pat Riley à la table de ces fameux mentors ayant reçus ces honneurs à trois reprises. Exemple de longévité et d’hygiène de la réussite pendant maintenant plus de 15 ans au plus haut niveau avec en prime 4 titres de champion sous le bras, Popovich et les siens demeurent encore et toujours d’attaque à aller chercher une nouvelle bague dans le but de conclure brillamment la fin d’un cycle prestigieux qui aura permis l’éclosion de Tony Parker au rang de joueur d’élite européen de même que l’affirmation de Tim Duncan comme étant l’un des meilleurs postes 4 de l’histoire. A noter les encouragements accordés par les journalistes et les diffuseurs à Tom Thibodeau de Chicago, Steve Clifford des Bobcats et Dwane Casey des Toronto Raptors qui ferment le top 5.

En somme, après avoir été primé en 2003 et en 2012, voilà un nouveau morceau de féraille doré que Popovich acceptera du bout des doigts, un totem illusoire à ses yeux et à ceux d’une organisation pour laquelle seule l’essence conceptuelle de la victoire a de la valeur…

Source texte : ESPN / Source image : sports.yahoo.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top