Nets

Stratégie de l’échec : Brooklyn Nets, à qui perd gagne ?

Tout Big Apple était sur le qui-vive cette nuit pour le choc entre Brooklyn et New York. En jeu : la domination locale ! Qui des Knicks ou des Nets allaient prendre place sur le trône new-yorkais ?  Une âpre bataille de pouvoir tronquée par les véritables ambitions de l’escouade de Jason Kidd. Ne nous méprenons pas, et vous le savez tout autant bien que nous : la défaite de Brooklyn (109-98) est anecdotique. Le seul objectif des Nets : éviter les Bulls en laissant filer leurs deux dernières rencontres. On vous propose de miser sur les Cavs cette nuit. Mais la roublardise de J-Kidd pourrait bien se retourner contre lui…

Volontairement privés de Teletovic, Anderson et Livingston pour la rencontre face aux Knicks, les Nets veulent également faire souffler trois de leurs joueurs majeurs pour l’ultime épisode de la saison : Paul Pierce, Joe Johnson et Deron Williams ne seront pas sur le parquet de la Quickens Loans Arena ce soir, face aux Cavaliers. 

Dans l’état actuel des choses, la 5ème place des Nets (44 victoires – 37 défaites) leur réserve un 1er tour angoissant face aux Bulls, 4ème (48 victoires – 33 défaites). Il semblerait donc que Brooklyn ait choisi son adversaire entre Toronto et Chicago. En même temps, qui veut se coltiner la hargne de Noah & co dans une série à 7 matches ? Même Indiana et Miami veulent retarder le choc frontal. Surtout, il faut revenir un an en arrière pour se souvenir du passif entre les deux franchises. 1er tour des PO : Brooklyn et Chicago s’affrontent déjà. Dans une série en 7 matches dont Nate Robinson fait l’étalage de toute sa classe, les Nets s’inclinent. On leur reproche leur manque de hargne, de dureté quand on fait l’éloge de la guerre initiée par les soldats de Tom Thibodeau. La plaie est encore bien fraîche pour Deron Williams, transparent durant cette série épique. 

L’arroseur arrosé ? 

Si comme l’ont prévus les Nets, Washington l’emporte face à Boston ce soir, le plan fonctionnera. Brooklyn tombera à la sixième place pour affronter Toronto, 3ème, au premier tour. Problème : si les jeunes loups de Dwane Casey, qui réalisent une saison historique, s’inclinent contre NY, alors que les Bulls viennent à bout de Charlotte, les positions des deux potentiels adversaires des Nets seront inversés. « Tel est pris qui croyait prendre » dit l’adage non ?  

Chicago joue à 1h du matin (heure française) contre les Cavs. Alors que Toronto et Brooklyn débutent leur ultime rencontre à 2 heures. Un conseil : restez éveillés cette nuit. La situation risque d’être ubuesque ! Quant à l’irrespect dont est victime Toronto depuis quelques jours (Miami qui lâche la première place pour affronter Toronto en demi de conf, la discrétion digne d’un éléphant de Brooklyn pour les affronter), ça se passe de commentaires, mais ça va surtout donner du baume au cœur aux Raptors que l’on ramène déjà au Jurassique. 

Le bonus de la rédac :

Si vous voulez comprendre comment échouer dans la vie, Dominique Farrugia, Maurice Barthélémy et Jean-Paul Rouve ont quelques conseils avisés pour vous.

Source texte : SMASH Online

Source image : fansided.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top