Raptors

Vince Carter et Chris Bosh aux oubliettes : Toronto réalise la meilleure saison de son histoire !

Si on vous demande dès maintenant qui sont les quatre meilleurs joueurs de l’histoire des Raptors, vous nous répondrez probablement Vince Carter, Tracy McGrady, Chris Bosh et Matt Bonner n’est-ce pas ? Faites place : DeRozan et Lowry sont là !

Le duo situé sur la base arrière de Toronto a réalisé une saison de toute bôté, ponctuée hier soir par une 48ème victoire obtenue face aux gentils petit Bucks venus faire le déplacement au Canada. Pourquoi parler d’un match avec aussi peu d’influence sur le reste de la saison ? Tout simplement pour rendre hommage à ce groupe, cette cuvée 2014 des Raptors, qui s’est adjugée le meilleur bilan de l’histoire de la franchise en dépassant la barre des 47 succès. Vince Carter avait atteint le chiffre 47 en 2001 lorsqu’il dominait les ailiers et les écrans de télé, Chris Bosh s’était également offert le même bilan en 2007 quand ses cheveux longs et soyeux volaient au même rythme que ses moves au poste.

Un petit exploit qui devrait donc donner confiance à ces jeunes Raptors, ce groupe si attachant et dénué d’individualisme, qui rappelle sous beaucoup d’aspects les Nuggets de l’an passé. Cela tombe bien, Masai Ujiri en était l’architecte en tant que General Manager, et il a déménagé…à Toronto. Au revoir Rudy Gay, bonjour Greivis Vasquez et compagnie : salut le ventre mou de la Conférence Est, on préfère le Top 3 derrière Indiana et Miami. Un retournement de situation énorme dans l’histoire de cette franchise, qui ne mentionnait que les deux mots ‘Andrew’ et ‘Wiggins’ en Octobre dernier mais qui peuvent désormais se concentrer sur ‘Finales’ et ‘Conférence’. Si on regarde le tableau, les Raptors pourraient rencontrer le Heat en demi-finale à l’Est : un cadeau empoisonné pour LeBron et compagnie ou juste une formalité ?

Bien joué les Raptors ! Le fond de jeu est solide, le groupe se soutient, la défense est correcte et l’attaque peut varier : DeMar DeRozan sera très attendu sur le mois de Mai prochain, tout comme Kyle Lowry qui réalise une saison d’exception. Toronto, la ville avec laquelle il faudra faire sur les prochaines saisons ? Très probablement…

Source : ESPNSource image : SamePageTeam

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top