Nets

Deron Williams : « Cela fait partie de la prise de la ville »

« Cela fait partie de la prise de la ville ». C’est ce que déclarait Deron Williams, hier, avant les match contre les Knicks, quand il lui a été demandé s’il était satisfait de voir ses Nets aller en PlayOffs pendant que les Knicks allaient partir en vacances… On nous avait annoncé une rivalité exacerbé entre les deux franchises de New York cette saison. Les Knicks sortaient d’une bonne saison régulière et qui avait reçu des renforts de choix avec Andrea Bargnani et Metta World Peace. En face, les ambitieux Nets qui avaient construit, à coups de millions, un roster qui faisait trembler toute la ligue. 

Au final, cette rivalité s’est beaucoup plus exprimée dans les médias ou sur les terrains marketing que sur les parquets ! Et, à ce niveau (marketing), Deron Williams pense que les Nets gagnent énormément en terme de fans en participant aux PlayOffs pendant que Melo et sa bande partent en vacances.

« C’est bon pour nous, bon pour notre marque, bon pour le basket à Brooklyn. Cela fait partie de la prise de la ville. »

Est-ce que les Nets sont réellement en train de piquer des fans aux Knicks ? On peut toujours en débattre mais il y a fort à parier qu’un fan des Knicks ne devient pas fan des Nets comme ça en une saison ratée. La franchise aujourd’hui sous tutelle de Phil Jackson a vécu des périodes bien pires et fait toujours partie des franchises les plus riches aussi bien en dollars qu’en fans. Toujours est-il que Brett Yormark, le CEO des Nets, ne peut s’empêcher de faire remarquer qu’il croit vraiment que la réussite de Brooklyn cette année parallèlement à l’échec des Knicks est une belle occasion de « convertir » des fans :

« C’est une fenêtre de tir pour nous, une opportunité de convertir des fans et devenir l’équipe de New York. »

Enfin, Brett Yormark semble oublier que les Nets avait fait du titre leur objectif sous deux ans. Aujourd’hui, après la défaite d’hier (face aux Knicks tiens…), Brooklyn affiche un bilan de 44 victoires pour 37 défaites. Les hommes de Jason Kidd finiront au mieux en 5ème position de la conférence Est et devront affronter les Raptors ou les Bulls au premier tour qui réalisent de bien meilleures saisons. Donc, pour l’instant, il n’y a pas vraiment de quoi s’enflammer non plus côté Nets.

Ils font mieux que les Knicks : OK ! Ou plutôt : Heureusement ! Au passage, il faut noter qu’aucun affrontement entre Knicks et Nets n’a donné lieu à un vrai bon match intense cette saison. Pour une rivalité soit-disant au sommet, c’est tout de même assez décevant non ? Que les Nets commencent déjà par passer un tour de PlayOffs avant de parler de la prise d’une ville où ça joue mieux au basket sur les playgrounds que sur les parquets NBA… 

Source : nydailynews.com

Source image : nydailynews.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top