Pistons

Doucement mais sûrement, Chauncey prépare la suite

Depuis 2005, Chauncey Billups prépare sa reconversion après sa carrière de joueur et il compte bien ne pas trop s’éloigner des parquets. Après avoir grandement aidé les Pistons à être champions en 2004 (MVP des finales) et à aller jusqu’en finales en 2005, « Mister Big Shot » a voulu en apprendre plus sur le business qui entoure la NBA, sur la vie d’une équipe dirigeante de franchise. 

Du coup, Billups s’est mis à participer à des réunions entre Joe Dumars, alors président des Pistons, et ses assistants. Il a ainsi pu observer et apprendre comment préparer une draft, ce que les dirigeants regardent quand ils évaluent les jeunes talents. Maintenant que sa carrière touche à sa fin, il se dit prêt à rejoindre un Front Office :

« Oui, c’est quelque chose que je pourrais faire. » déclare-t-il à propos de la possibilité d’intégrer une équipe dirigeante

Et pourquoi pas celle de Detroit justement ? Au sein d’une franchise des Pistons dont le staff a besoin de renouveau et qui vient de faire passer Joe Dumars de Président des Opérations à « Consultant », Billups pourrait servir de pont entre le passé et le futur. Il pourrait ainsi continuer d’emmagasiner de l’expérience sous la houlette du nouveau président avant de peut-être lui succéder. Oui, oui président car ce bon Chauncey se voit plus en tant que dirigeant qu’en tant que coach. D’autant plus que son profil est très attractif en tant que dirigeant car Billups est aujourd’hui bien plus qu’un basketteur qui a gagné un titre avec Detroit, il est un businessman qui a monté une chaîne de 30 restaurants, les « Wendy’s » avec un autre ancien, Junior Bridgeman.

Mais Billups est-il capable de détecter les joueurs de talent ? Certainement que oui ! Peut-il diriger toute une franchise ? Pas encore mais ça va venir ! Et, comme il  le fait remarquer, son expérience de joueur au poste de meneur l’aidera sûrement en tant que dirigeant :

« Être meneur et évaluer une équipe sont deux visions assez proches finalement. Je pense que ça (avoir été meneur) vous aide à assembler un roster. »

Les jours de Billups en tant que joueur sont désormais derrière lui même s’il a encore un an de contrat avec Detroit. Et s’il déclare encore que le jeu lui manque (il est blessé actuellement), il n’est pas impossible qu’il fasse bientôt le grand saut si l’organisation des Pistons lui propose un rôle dans son Front Office. En tous cas une chose est sûre, Mister Big Shot fera tout pour faire gagner une franchise :

« Mon désir de gagner sera immense. »  Chauncey Billups

Source : detroitnews.com

Source image : isiahwasaprophet.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top