Power Rankings

Point Guards : Who’s hot ? Who’s not ?

Les meilleurs et les moins bons point gurds de la semaine

Cinq meneurs de jeu de la ligue sont sélectionnés selon leur performances de la semaine, quelles soient bonnes ou mauvaises. Le Top 3 vous dévoile les meneurs qui ont actuellement le vent en poupe, The Surprise Pick annonce quel joueur inattendu a réalisé une grosse semaine et The Loser est décerné à celui qui est loin d’avoir convaincu durant les sept derniers jours !

TOP 3 :

1°. Goran Dragic (Phoenix Suns) – 20 pts, 6,1 ast, 50,5% FG, 30,1% 3FG

Encore une impressionnante semaine de la part du meneur de jeu slovène ! Avec une moyenne de 24,4 points et 6,2 passes décisives sur cinq matchs disputés, Dragic a une nouvelle fois mené l’attaque des Suns d’une main de maître. Ces cinq dernières rencontres se sont d’ailleurs terminées sur une victoire pour la franchise de l’Arizona et ce grâce à de très grosses performances de la part de Goran. Durant le Road Trip à l’Est, le Point Guard a inscrit 28 points à Milwaukee avant d’en asséner 30 autres sur Indiana. Les Suns se sont également octroyés le luxe d’être la deuxième équipe à s’imposer à Indianapolis ! À la sixième place de la Conférence Ouest (29-18), Phoenix compte une défaite de moins que les Warriors et talonne les Rockets. On peut également apprécier le 50,5% de réussite au tir de Goran Dragic après plus d’une quarantaine de matchs disputés !

2°. Kyle Lowry (Toronto Raptors) – 16,8, 7,6 ast, 43,5% FG, 40,1% 3FG

La raison pour laquelle Toronto chercherait à se séparer de son meneur de jeu est pour moi totalement incompréhensible ! Auteur cette semaine de prestations de haut niveau, Kyle Lowry est le facteur majeur de la quatrième place des Raptors à l’Est (25-22). Totalisant une moyenne de 22,5 points et 8 assists sur les sept derniers jours, le meneur de la franchise canadienne a raté de peu une invitation au All-Star Game et beaucoup se demandent pourquoi… Qu’il termine la saison à Toronto ou qu’il soit tradé avant la date limite du 20 février, Kyle Lowry est sur la base de sa meilleure saison en tant que professionnel NBA.

3°. Stephen Curry (Golden State Warriors) – 24,5 pts, 9 ast, 45,3% FG, 40,7% 3FG

Une absence dans ce classement et c’est déjà beaucoup trop pour Curry ! Presque au repos la semaine passée avec seulement deux matchs disputés, le meneur californien a remis un bon coup de collier ces sept derniers jours, enregistrant 31,7 points et 5,7 passes décisives en moyenne ! Stephen Curry a ouvert les festivités dimanche dernier avec 38 points face à Portland et a conclu l’affaire vendredi avec un total de 44 points sur la tête du Jazz. Actuellement postés à la 7ème place de la Conférence Ouest, les Warriors voguent toujours dans des eaux difficiles (29-19), même s’ils ont terminé cette semaine sur deux victoires consécutives.

The Surprise Pick : Jeremy Lin (Houston Rockets) – 13,4 pts, 4,5 ast, 46,3% FG, 33,1% 3FG

Un vent de Linsanity serait-il descendu sur le Texas !? Le prodige de la ligue il y a maintenant deux ans a-t-il retrouvé cette folie offensive qui l’a rendue célèbre ? Quoiqu’il en soit, Jeremy Lin s’est montré très inspiré cette semaine avec les Rockets. Auteur d’une moyenne de 17 points et 8,3 dishes par rencontre, le sixième homme de Houston a également réalisé le premier triple-double de sa carrière samedi face à Cleveland, où il a inscrit 15 points, grappillé 11 rebonds et distribué 10 passes décisives. Forts de ces bons résultats, les Rockets ont oublié les deux défaites consécutives face à Memphis et sont sur une série de trois victoires d’affilée. Accroché à la 5ème place (32-17), Houston se rapproche des Clippers et de plus en plus de ses objectifs.

The Loser : Ricky Rubio (Minnesota TimberWolves) –  8,4 pts, 8,2 ast, 35,5% FG, 33,8% 3FG

Les belles prestations de la semaine dernière n’ont pas duré et Ricky est aussitôt retombé dans ses travers offensifs. Le meneur de jeu espagnol s’est encore une fois montré très juste au niveau du scoring, n’enregistrant qu’une moyenne de 6,2 points sur les quatre dernières rencontres ! Les Wolves, privés de leur pivot Nikola Pekovic, ont énormément besoin de leur meneur mais semble désespérément dépendre des performances de Kevin Love. La franchise a pour l’instant fait preuve de patience avec Rubio mais il ne serait pas surprenant qu’elle cherche de nouvelles solutions si le Point Guard ne règle pas ses problèmes.

Qu’ils aient été snobés pour le All-Sar Game ou simplement en bonne forme, beaucoup de meneurs méritaient leur place dans le classement cette semaine. Mentions spéciales pour le premier double-double de Rajon Rondo depuis son retour de blessure, les deux bons matchs disputés par Jeff Teague et le scoring toujours aussi régulier d’Isaiah Thomas. Tony Parker, Kyrie Irving et Damian Lillard poursuivent leurs très bonnes saisons, idem pour les surprenants Brandon Jennings, Darren Collison et D.J. Augustin. Kendall Marshall semble définitivement le seul point positif dans la saison cauchemardesque des Lakers !

N’hésitez pas à commenter et à proposer votre propre TOP 5 de la semaine !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top