Hawks

Coup dur pour les Hawks : Al Horford s’explose le pectoral droit et sera absent indéfiniment

Peut-on vivre une semaine en NBA sans avoir à regarder un joueur se blesser sous nos yeux ? L’avalanche continue, et c’est Al Horford, le leader des Hawks, qui s’est blessé ce Jeudi lors de la victoire des siens à Cleveland en double-prolongation.

Sur une vieille remise en jeu, en défendant sur Anderson Varejao, Horford semble réaliser un mouvement bizarre avec son épaule droite et tout de suite la grimace s’impose. Incapable de revenir sur l’action, l’intérieur est en peine et attend la moindre pause pour sortir, sans pouvoir bouger son bras droit. Les examens ont donc révélé ce que la franchise redoutait : rupture du ligament pectoral droit, absence indéfinie.

En 2012, c’est au pectoral gauche que le produit de Florida s’était fait mal, une blessure similaire à Indiana qui lui avait demandé 4 mois de rééducation et avait donné à Josh Smith l’occasion de prendre les rennes de l’équipe. Seulement cette saison, après le nettoyage complet effectué par Danny Ferry, les Hawks comptaient grandement sur leur All Star, auteur d’une très solide saison en tant que leader avec notamment deux paniers pour la gagne (Dallas, Washington) et des statistiques très solides : 18.8 points et 8.4 rebonds, soit un des 6 joueurs qui mène son équipe dans ces deux catégories statistiques. Ferry fera donc ce qu’il peut avec ce qu’il a.

« On va travailler ensemble et faire en sorte qu’Al puisse revenir le mieux possible. C’est une blessure difficile mais les blessures font partie des saisons que proposent la NBA. »

Du côté du banc des Hawks, on avait prévu en taille et en poids au cas où cet été, avec les signatures de Pero Antic, Elton Brand et Gustavo Ayon. Aucun de ces trois joueurs n’est capable de réaliser le boulot d’Horford, mais il ne faudra pas s’attendre à voir la franchise s’incruster sur le marché des transferts sauf surprise ou offre ultra-intéressante.

Les Hawks représentaient pourtant une des rares bonnes histoires de ce début de saison dans la terrible Conférence Est, avec 16 victoires pour 13 défaites et aucun scandale ni véritable blessure pour pourrir l’ambiance.

[youtube width= »520″ heigth= »415″ video_id= »zcfbHSL_USY »]

Source : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Lichalexis

    28 décembre 2013 à 14 h 21 min at 14 h 21 min

    Ne peut-on pas imaginer un trade de la part des hawks pour essayer de récupérer Asik qui se morfond sur le banc des rockets?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top