Divers

La faute technique la plus ridicule de l’histoire donnée à Lance Stephenson ? Donnez votre avis

Une action anodine à première vue aurait commencé à faire énormément de bruit dans les coulisses de la NBA depuis hier soir. Sur une possession en faveur des Pacers, Lance Stephenson hérite de la balle alors qu’il était bien pressé par l’excellent Tony Allen, et pour le charrier de l’avoir laissé se démarquer il décide de lui faire le ‘Jordan fake’, sorte de balle prise à une main qu’on agite devant son défenseur comme si c’était une balle de tennis.

Si Michael Jordan n’a pas vraiment pointé la balle en direction de ses coéquipiers, du moins de ce que l’on a vu et de ce qu’on sait, nombreux furent ceux qui feintèrent leurs adversaires avec des mouvements plus humiliants les uns que les autres. On se souvient notamment de Matt Barnes qui à l’époque du Magic avait pris un thé avec Kobe Bryant le temps d’un soir, agitant même la balle à quelques centimètres de son visage sur une simple remise en jeu. De même pour d’autres joueurs comme Kevin Garnett qui défendaient limite collés aux basques de certains, ou de Larry Bird qui humiliaient en public certaines victimes. La NBA va-t-elle du coup trop loin dans sa règle de ‘taunting’ ?

Ce mot, cette règle même, veut qu’on ne peut plus humilier frontalement un vis-a-vis sous peine de prendre une faute technique. S’exprimer aussi librement que possible sur une action ou dans le feu du match est donc devenu prohibé, que ce soit derrière un énorme poster ou suite à un contre décisif. Le contrôle du jeu par la clique de David Stern est compréhensible dans un certain sens, car ce dernier tente de nettoyer l’image ghetto que les 90’s véhiculaient grâce aux Knicks, Pacers and co, mais peut-on vraiment mettre la main sur les émotions des joueurs ? Sur la partie artistique et même virile de ces confrontations quotidiennes ? Après tout, doit-on formaliser l’expression de chacun en fonction de certaines règles ? On veut votre avis, n’hésitez pas à le donner !

4 Commentaires

4 Comments

  1. ClydeDrexler

    12 novembre 2013 à 19 h 02 min at 19 h 02 min

    Triste ! C'est un geste inutile mais je ne vois pas en quoi c'est sanctionnable. S'il avait lancé le ballon dans la tête du défenseur de cette manière, la technique aurait été raisonnable mais là il s'agit d'une feinte comme une autre. Une manière de déstabiliser son garde du corps.

  2. Vlade Divac

    12 novembre 2013 à 20 h 23 min at 20 h 23 min

    habitant au Canada, je vois tous les jours je vois émissions sportives de TSN ou d'ABC diffusant sans cesse des images de réelle baston au Hockey et des actions de jeu parfois très violente au foot US (un tackle au foot US équivaut à un bon vieux face au basket).

    De ce point de vue, je suis assez stupéfait de voir ce que fait la "clique de David Stern" en voulant policer le jeu au maximum étant donné la violence mise explicitement en avant dans les autres sport. Peut être est-ce du à la volonté d'attirer un autre public que celui déjà attiré par les autres sports majeur ? L'argument du "cela va à l'encontre du côté ghetto des 90's" tient debout mais ce n'est peut être pas la seule raison…

  3. Vlade Divac

    12 novembre 2013 à 20 h 23 min at 20 h 23 min

    habitant au Canada, je vois tous les jours je vois émissions sportives de TSN ou d'ABC diffusant sans cesse des images de réelle baston au Hockey et des actions de jeu parfois très violente au foot US (un tackle au foot US équivaut à un bon vieux face au basket).

    De ce point de vue, je suis assez stupéfait de voir ce que fait la "clique de David Stern" en voulant policer le jeu au maximum étant donné la violence mise explicitement en avant dans les autres sport. Peut être est-ce du à la volonté d'attirer un autre public que celui déjà attiré par les autres sports majeur ? L'argument du "cela va à l'encontre du côté ghetto des 90's" tient debout mais ce n'est peut être pas la seule raison…

  4. @ECazenave

    14 novembre 2013 à 18 h 56 min at 18 h 56 min

    Scandaleux ! Il sifflait ça à Ron Artest il finissait pas le match ce Clément Turpin de la balle orange.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top