Knicks

Mauvaise digestion : Ray Felton a toujours les Pacers sur le ventre

Comme après un mauvais macdo, Raymond Felton a du mal à digérer la défaite face aux Pacers lors des derniers playoffs. Les Knicks s’étaient en effet inclinés contre Indiana alors que leurs des deux premières rencontres, ils avaient montré les prémisses d’un renouveau collectif. Sauf que les joueurs de Mike Woodson sont retombés dans leurs travers défensifs et offensifs, pour laisser passer l’étalon en finale de conférence. L’ancien meneur de Portland a toujours cette déconvenue en travers de la gorge, et cette saison, il est décidé à marcher sur Indianapolis et toute équipe qui se dressera devant Big Apple. 

L’année passée, après le départ de Jérémy Lin, Ray Felton sentait un sacré poids sur ses épaules. Cette saison, il a toujours ce « poids » mais sur les deux épaules cette fois. Car avec le départ de Jason Kidd, le natif de Marion va avoir du pain sur la planche, d’autant plus que l’échec ne passe pas. 

« La défaite de la saison passée est difficile à encaisser. Le poids est toujours là. Mais il est maintenant sur l’autre épaule. Je vais débuter avec la même attitude, avec celle de quelqu’un qui a tout à prouver. »

Depuis juillet, le joueur de 29 ans se dit prêt à devenir un leader en dehors du terrain. Et sur le parquet, s’il veut devenir l’un des cadres de Big Apple, il va devoir apprendre à mieux gérer le tempo offensif, et à contenir les meneurs plus rapides que lui (et ils sont nombreux). 

Le meneur va également devoir apprendre à cohabiter avec Iman Shumpert. Les deux hommes n’ont joué que 11 fois ensemble en tant que duo d’arrières. Pour autant, Mike Woodson a la volonté d’aligner les deux hommes au sein du backourt. Raymond Felton n’a pas peur de ce défi.

« Je connais bien Iman. Je sais la façon dont il aime jouer. Il a le même jeu que moi. Il est agressif, il aime défendre et mener la balle en attaque. Je ne pense que cela prendra beaucoup du temps pour apprendre à jouer ensemble. »

Car Woodson ne veut pas aligner deux arrières en même temps sur le terrain, même quand JR Smith reviendra (aux alentours du sixième match de la saison). Iman Shumpert, JR Smith et Tim Hardaway Jr se disputeront pour une seule place alors que Raymond Felton devra faire avec la concurrence de Pablo Prigioni, le sophomore argentin de 37 ans, royal durant les playoffs.

« Même quand je jouais avec Pablo (Prigioni) et Jason (Kidd), je n’étais pas un poste 2 » tente de se rassurer Felton auprès du NY Post.

Plus que jamais, Ray est décidé à prendre le rôle de son ancien mentor, Jason Kidd, au point il aimerait bien avoir un job de capitaine. 

« C’est mon travail cette année. Je dois intervenir dans le leadership. »

Mike Woodson approuve, et donne quelques consignes à son poulain.

« Il faut qu’il y ait plusieurs leaders. Maintenant que Kidd est parti, Ray doit être plus vocal, il doit saisir cette chance d’être un leader. »

Animé par ce sentiment de vengeance, Raymond Felton peut-il devenir le leader qu’il n’a jamais été ? Sur sa route, le lutin d’1m85 croisera encore les Pacers, mais aussi les Bulls et le Heat. Si 2014 devient l’année des Knicks, Woodson semble croire que cela passera pas une grande saison de Raymond Felton… A lui de jouer. 

Source texte : NY Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top