Grizzlies

[Preview] Game 4: Déjà la fin pour les Grizzlies ?

Critiqués et annoncés comme vieillissants, les San Antonio Spurs n’en finissent plus de faire taire leurs détracteurs grâce à une maîtrise et une exécution impressionnante de leur systèmes de jeu tactiques. Les hommes de Lionel Hollins peuvent pleinement en témoigner, désormais menés trois victoires à zéro à la suite d’un match n°3 où ils ont été subjugués par l’application collective et intelligemment ciselée des pensionnaires du Texas. Le temps est alors propice au recueillement pour des Grizzlies qui vont tenter de sauver honorablement leur honneur devant leur public ce soir.

 Les Clefs Du Match

– Imposer une défense de fer: n’ayant plus d’autre alternative, Memphis se doit de tout donner et cela se matérialise par le regain de leur force principale jusqu’ici, à savoir une rigueur défensive implacable et soutenue pendant 48 minutes de la part de tout l’effectif présent sur le terrain. Ainsi, l’objectif pour Mike Conley et ses partenaires blessés sera de continuer à provoquer des pertes de balle adverses comme réalisé au match précédent, 17 plus exactement, mais surtout de baisser le pourcentage saillant des Texans aux tirs (50%). A l’inverse, le soucis majeur pour San Antonio se focaliserait sur l’importance d’éviter de réitérer le même début de rencontre minable, de se piéger eux-mêmes en vacillant sous la pression des hôtes, en concédant un retard de 18 points rapidement.

– Dominer l’axe meneur-intérieur: sans réelle surprise, le salut des Memphis Grizzlies passera par une prestation exemplaire de leurs pièces maîtresses. Le duel phare à venir, entre d’un côté la paire Parker/Duncan et de l’autre l’alliance Conley/Gasol, devrait dessiner le portrait du vainqueur. En effet, le couple franco-américain (50 points, 14 rebonds, 10 passes décisives) a dominé les débats et a su faire la différence lors de moments cruciaux, notamment en prolongation, remportée outrageusement sur le score de 18 points contre 7. De ce fait, l’attente centrée autour de cet élément sera décuplée et prééminente pour l’équipe à domicile afin de pallier la présence illusoire de Zach Randolph (30% à 12/40 aux tirs sur la série) durant ces Finales de conférence, rendu complètement invisible par les ajustements défensifs des visiteurs.

– Concrétiser la moindre opportunité: pour garder l’espoir intact, Memphis ne pourra se permettre de faire le moindre cadeau à des Spurs bien décidés à en terminer au plus vite, tant que le fer est brûlant. En d’autres termes, cela passera par une application alerte aux lancers francs pour les Grizzlies, laxistes dans ce compartiment du jeu (une pâle copie rendue au dernier match de 10/18 réussis). De l’autre côté, les disciples de l’école Popovich ne devraient en aucun cas se montrer timides à mettre la tête sous l’eau de leurs adversaires par un jeu fluide en transition ou en sanctionnant une possession douteuse en attaque derrière la ligne à trois points.

Le Mot Des Joueurs

« Nous savons qu’ils ne vont pas baisser les bras. Nous allons devoir les battre. Nous savons ce qu’il nous reste à faire, et nous avons connaissance de ce qu’il faut réaliser pour pouvoir en finir aussi vite que possible », déclare un Tim Duncan héroïque à la sortie du match n°3, peu affecté visiblement par son divorce récent.

« Nous voulons en terminer le plus vite possible pour plusieurs raisons différentes. Je crois qu’il ne faut leur donner aucun espoir (de revenir), et que c’est toujours agréable de l’emporter en déplacement. Je suis persuadé que toute l’équipe est consciente qu’il ne faut rien prendre pour acquis et qu’il faudra bien développer notre jeu pour tenter de conclure la série mardi. » Une ambition en somme partagée par le meneur français des Spurs, bien déterminé à mettre un terme au parcours somptueux des Grizzlies.

« Nous avons énormément de fierté en nous, en cette ville », témoigne un Mike Conley encore meurtri par l’issue dramatique de la rencontre précédente. « Ça dépasse le cadre du basket-ball, et nous devons cette victoire à nous-mêmes, aux fans pour éviter que l’on se fasse sweeper et humilier devant notre public. »

« Nous n’avons jamais été menés de cette manière, 3-0, donc notre état d’esprit est différent, » ajoute un « Zebo » toujours à la recherche de son jeu perdu. « C’est maintenant ou jamais. Nous devons abordé la rencontre de ce soir avec la même intensité et ne pas faiblir jusqu’à la fin du match ».

Mon Pronostic: Memphis Grizzlies par 6-10 points

Bien que les Spurs soient une nouvelle fois partis à la chasse à l’ours, les joueurs du Tennessee devraient parvenir à se défaire de l’étau texan, sauvant ainsi leur honneur et sortant la tête haute, venant conclure un parcours glorieux durant ces Playoffs après avoir vaincu admirablement les Los Angeles Clippers puis le Thunder d’Oklahoma City. Car, sans se voiler inutilement la face, il sera difficile de parler « d’une victoire sonnant le renversement de la série » du fait qu’aucune équipe, aussi fière et valeureuse qui soit, n’a réussi à bousculer le cours des évènements après avoir encaissé trois revers consécutifs.

Source: nba.com

 

1 Comment

1 Comment

  1. @Maxence_Crzdo

    27 mai 2013 à 16 h 34 min at 16 h 34 min

    RT @TrashTalk_fr: [Preview] Game 4: Déjà la fin pour les Grizzlies ? http://t.co/KhQYrgRV7Q

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top