Knicks

La Matinale : New York résiste, San Antonio finaliste !

Chaque matin, retrouvez La Matinale sur TrashTalk : un condensé rapide de ce qu’il ne fallait pas louper la veille en NBA. De l’action du jour à la statistique, en passant par le joueur et la citation, touillez votre café dans une atmosphère flash info, en direct sur vos écrans !

Le joueur du jour : Tim Duncan

Il est souvent répété en NBA que le match le plus dur d’une série de PlayOffs est celui qui y met un terme. Ajoutez à cet adage le fait que vous vous rendez à l’extérieur, dans une des arènes les plus bouillantes de la Ligue, et vous obtenez une victoire référence pour une équipe en quête de titre. Les Grizzlies avaient fait le boulot en menant déjà 3 à 1 face au Thunder pour conclure l’affaire à Oklahoma City, ce sont donc les Spurs qu’ils rencontreront dans le dernier carré grâce à un Tim Duncan quatre étoiles comme d’habitude : 19 points, 6 rebonds, 2 passes et 3 contres à 7/13 en seulement 32 minutes, Gregg Popovich ne pouvait pas demander plus de la part de son bras droit légendaire. Quand Parker et Ginobili ont vécu probablement leur pire soirée en combiné de la saison, l’intérieur métronome est allé au travail comme un bon fonctionnaire, proposant sa dose habituelle de drop steps, hooks, kiss avec la planche, défense dure et leadership silencieux. Incroyable ce monsieur…

Le fraudeur du jour : Lance Stephenson

Lors du Game 4 emporté avec la manière par les Pacers, c’était George Hill qui avait fait la plus grosse partie du taff en apportant notamment au scoring et en rythme offensif. Suite à un choc au niveau de la tête dans cette même rencontre, le meneur titulaire commença alors à avoir des migraines la veille du Game 5, forçant sa franchise à respecter le protocoles des commotions crâniennes en le reposant pour cette rencontre ô combien importante. C’était donc l’heure pour le jeune Stephenson, produit créé dans la comté de New York, de réaliser le match de sa vie en abusant des Knicks devant sa famille. Mais au final, c’est plutôt sa famille qui a dû abuser du garçon après le match quand on voit son rendement sur 34 minutes : 4 points, 8 rebonds et 2 passes à 1/7 au tir, on se demande si J.R. Smith ne lui aurait pas donné quelques bonnes adresses…

L’action du jour : Harrison Barnes par-dessus la 3ème corde

[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »nHo_F3KoS8I »]

Le chiffre du jour : 18

Il y a un moment dans une carrière NBA où le moteur ne répond plus, où la porte de sortie vous est grande ouverte, et qu’il faut la prendre même si le coeur et la passion sont encore bien là. Jason Kidd devrait y penser, lui qui est maintenant sur une série de 18 tirs tentés sans la moindre réussite. Le festival a débuté lors du premier tour face aux Celtics, avec un trois points réussi le 23 Avril qui semblerait avoir sonné l’heure de la retraite. Depuis, rien, pas un lay-up, même seul en contre-attaque. On l’adore, mais il va falloir y aller monsieur…

La citation du jour : Mark Jackson

« Je n’ai pas eu le moindre problème avec ce groupe cette année… Je ne peux pas être plus fier de mes joueurs… Je leur ai dit qu’à la fin de la saison notre réservoir devait être vide et qu’il fallait se battre jusqu’au bout… Et ils l’ont fait… » Gorge tremblante et larmes discrètes en conférence de presse pour le coach des Warriors.

La news du jour : Sacramento garde sa couronne

Comme nous vous l’annoncions hier soir, la NBA et ses multimillionnaires ont décidé de faire de Sacramento la ville des Kings, au lieu d’accepter la demande de déménagement des frères Maloofs et du groupe de Seattle mené par Chris Hansen. Les fans de la capitale californienne peuvent donc exulter, pendant que Papa continuera à soupirer avec nous concernant le retrait une nouvelle fois reporté de son maillot au plafond de quelconque stade dans la ville de la pluie.

La french touch du jour : Ian Mahinmi

Lancé dans le grand bain avec un temps de jeu important en première mi-temps pour palier les problèmes de faute du grand Roy Hibbert, le français a fait plus que le boulot en étant même le MVP du second quart-temps face aux Knicks. Superbe en aide défensive, agressif en attaque et au rebond, le champion NBA avec les Mavericks a maintenu le score à égalité avec les hôtes avant que la fatigue s’installe chez les Pacers. On espère pour lui que sa saison se prolongera en finissant New York ce Samedi, et puis surtout pour rencontrer le Heat en Finale de Conférence avec lequel il a plutôt de bons souvenirs…

L’image du jour : Phil Jackson

Pour ceux qui pensent que les bagues ne sont pas faites pour les hommes, allez le dire à Phil Jackson qui possède 13 oeuvres d’art, 11 en tant que coach et 2 en tant que joueur…

1 Comment

1 Comment

  1. @TrashTalk_fr

    17 mai 2013 à 6 h 00 min at 6 h 00 min

    La Matinale : New York résiste, San Antonio finaliste ! http://t.co/OvTkNhgPG9

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top