Timberwolves

Coupé par les Lakers, Matt Ryan file aux Wolves via un contrat two-way : apparemment il y avait trop de spacing à Los Angeles

Matt Ryan 7 décembre 2022

J’suis dripé comme Jules Koundé.

Source image : YouTube

Matt Ryan. On parle bien là d’un arrière/ailier shooteur en NBA, et non du quarterback préféré de la Fédération Française de la Lose. Après trois mois de bons et loyaux services du côté de la Californie – il aura au moins passé la période d’essai – , Ryan (25 ans) s’en va apporter son adresse lointaine dans le Minnesota.

Aux grands hommes la patrie pas très reconnaissante apparemment. Quelques semaines après avoir sauvé son équipe face aux Pels d’un game winner aussi miraculeux que son parcours, l’ancien Celtic a donc été coupé il y a quelques jours par le meilleur ennemi des Verts. Et il ne lui aura pas fallu longtemps pour trouver un nouvel employeur, puisque l’éminent Shams Charania de The Athletic nous apprend cette nuit que l’ancien de Notre Dame, Vanderbilt et Chattanooga (ça en fait des dossiers Parcoursup) vient de signer un two-way contract avec les Minnesota Timberwolves, passant ainsi de l’ancienne franchise de Minneapolis à la nouvelle.

Par ailleurs, Matt Ryan va passer d’un chantier de briques à un autre, puisqu’il quitte la 28e équipe de la Ligue en pourcentage derrière l’arc cette saison pour rejoindre la 27e. Au sein d’une team des Loups dans laquelle ses 37% du parking en 2022-23 le placeraient parmi les trois meilleures gâchettes du roster (même si c’est sur un échantillon limité, 35 tirs primés tentés seulement cette année), le désormais ex-Laker pourrait bien avoir un petit rôle dans l’animation offensive des hommes de Chris Finch, et pourquoi pas à terme pas une opportunité de signer un contrat garanti. Un peu de spacing, c’est toujours bon à prendre non ?

Lakers comme Wolves sont loin d’être parmi les franchises les plus adroites de la Ligue à distance, et cela s’en ressent dans leurs résultats. L’une des deux semble néanmoins l’avoir un peu mieux compris que l’autre, et ce sont bien les coéquipiers d’Anthony Edwards qui pourront profiter du poignet de Matt Ryan dans les prochaines semaines.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top