Heat

Jimmy Butler sort l’action défensive de la nuit : verrou sur Devin Booker, victoire du Heat au finish face aux Suns (113-112) !

JIMMY BUTLER

Jimmy Butler, en un contre un, des deux côtés du terrain.

Source image : nba league pass

Dans un match ultra-compétitif et au sein duquel aucune des deux équipes ne voulait imaginer perdre, c’est le Heat qui est reparti avec la win malgré l’immense bataille offerte par les Suns. Jusqu’au bout du bout, Phoenix aura tout donné mais Devin Booker et sa bande sont tombés sur un os ultime : Monsieur Jimmy Butler, qui a offert l’action défensive de la nuit pour la gagne (113-112).

On aime bien les shoots au buzzer, mais les stops défensifs au buzzer c’est tout aussi bon.

Que ce fût dur, et que ce fût intense ce lundi soir dans la salle de Miami. Face à des Suns collectifs et résilients, les hommes d’Erik Spoelstra ont dû utiliser toutes leurs ressources pour finir la soirée positivement. Il faut dire que dans l’armée de Deandre Ayton, il y avait du monde qui s’était ramené prêt pour le challenge du soir. Duane Washington Jr, impeccable en sortie de banc (21 points), répondait parfaitement aux banderilles assassines du Heat à trois-points (15/33). Damion Lee (4/7 de loin) était lui aussi au rendez-vous, tout comme Torrey Craig dans le hustle et Mikal Bridges dans chaque mission donnée. Et soyons francs, à peu de choses près, les Suns repartaient avec une magnifique victoire en déplacement. C’était le plan, et ça allait dans leur sens.

Sauf que le money time ne va pas du tout se passer comme prévu pour les visiteurs.

D’abord, c’est un Bam Adebayo initialement timide qui va sortir les muscles, pour imposer sa barbaque autour de l’arceau. Auteur de son plus gros tarif de la saison (30 points), le pivot du Heat va faire suer les fans de sa salle et laisser ses copains continuer le travail de pression sur la nuque des Suns. À l’image de Kyle Lowry, provoquant ses passages en force et rentrant du gros shoot dans les dernières minutes. À l’image de Caleb Martin, au four et au moulin, que ce soit au tir à distance (5/6) comme dans son travail de mine en défense. Menés en début d’ultime période, les joueurs de South Beach vont s’offrir la meilleure chance possible : finir le match sur une dernière possession, avec leur expérience et leur vice.

Autant vous dire qu’à ce jeu-là, Jimmy Butler est plutôt fort et va le rappeler à toute la planète basket.

Opposé à Devin Booker avec 10 secondes à jouer, le All-Star de Miami prend immédiatement sa position défensive préférée et oriente le scoreur des Suns sur sa main droite.

Un sweet spot pour Booker ? Peut-être, quand on connaît Book on sait que l’élévation aura lieu à mi-distance, proche de la ligne des lancers. C’est exactement vers là que Butler l’emmène tout en lui collant au short, sauf qu’en étant parfaitement conscient de ce lieu de shoot favori, Jimmy prend un risque exceptionnel. En effet, Butler saute au même moment que le jumpshot de Booker, l’élévation a lieu de manière synchronisée, et le contre est réalisé dans les règles de l’art. Le culot qu’il faut pour tenter un geste pareil ? Sachant qu’une faute peut être sifflée, c’est inestimable.

Mais c’est là aussi que Jimmy sait très bien de quelle situation il s’agit. Une situation où les arbitres ont tendance à avaler leur sifflet, et où les pressions défensives à domicile sont davantage autorisées. Le vétéran réalise d’abord un énorme contre sans faute, et il continue de suivre Booker à la culotte pour le forcer à envoyer une ultime saucisse au buzzer. Ball game, Miami l’emporte au finish. Alors que la soirée était mal partie, les hommes d’Erik Spoelstra s’en sortent à la dernière seconde grâce à un effort collectif mais surtout un verrou monumental posé en individuel sur un des scoreurs les plus doués de la planète.

Le Heat en profite pour signer sa 3ème victoire de suite, de quoi donner un peu d’air à une franchise qui a mal débuté sa saison. Généralement, les choses sont bien faites : quand Jimmy va, Miami va.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top