Art

La NBA vient de dévoiler des oeuvres pour célébrer son 75e anniversaire : la France est à l’honneur avec quatre réalisations d’Anaïa Hoard

NBA oeuvres

Les frenchies, par une frenchie !

NBA
  • ANAIA HOARD-PORTRAIT 1-1080x1080px
  • ANAIA HOARD-PORTRAIT 3-1080x1080px
  • ANAIA HOARD-PORTRAIT 4-1080x1080px
  • ANAIA HOARD-PORTRAIT 5-1080x1080px
  • NBA oeuvres
  • ANAIA HOARD-PORTRAIT 1-1080x1080px
  • ANAIA HOARD-PORTRAIT 3-1080x1080px
  • ANAIA HOARD-PORTRAIT 4-1080x1080px
  • ANAIA HOARD-PORTRAIT 5-1080x1080px
  • NBA oeuvres

On en profite depuis le début de la saison passée. La direction de la ligue a décidé de dignement célébrer son 75e anniversaire, via divers événements et actions incluant les joueurs et les fans. Toujours dans la volonté de choyer sa communauté en Europe, la NBA a proposé à différents artistes européens de créer des oeuvres en lien avec le basket et leur pays. La France ne déroge pas à la règle, et ce sont quatre portraits de joueurs français ayant incarné le rêve du basket US qui ont été réalisés par Anaïa Hoard. Le nom vous paraît familier ? Il y a bien une raison. 

Une liste des 75 meilleurs joueurs de tous les temps. Une cérémonie forte en émotions pour célébrer les plus grands joueurs à avoir foulé ses parquets. La NBA a fait les choses en grand pour arroser cette milestone importante qu’est son 75e anniversaire. Même si la saison 2021-22 est terminée, la fête elle n’est pas finie. Les fans internationaux vont en effet avoir de quoi se régaler visuellement avec des créations artistiques sur le thème de la Grande Ligue. Ces réalisations ont été réalisées par des artistes issus de pays européens. Pour l’Europe, ce sont ainsi cinq créateurs qui ont été sélectionnés : Anaïa Hoard (France), Reuben Dangoor (Royaume-Uni), Charis Tsevis (Grèce), Piskv (Italie) et Maria Emergé (Espagne). C’est ce mardi qu’ont été dévoilées les oeuvres réalisées par la française, représentant les visages de quatre joueurs ayant eu – ou ayant – un parcours marquant en NBA. Les voici.

Le nom d’Anaïa Hoard vous dit quelque chose ? Il s’agit en effet de la soeur de Jaylen Hoard, jeune joueur français ayant notamment évolué chez les Blazers et le Thunder. Le parcours de la frangine est lui aussi marqué par la balle orange. Pensionnaire de l’INSEP, elle aura participé aux épopées victorieuses de l’équipe de France U16. Championne d’Europe en 2017, vice championne du monde en 2018. Dans la foulée, direction les États-Unis et l’université de Wake Forest. Le projet est double pour Anaïa : parfaire son basket au meilleur niveau et faire vivre sa passion pour l’art. Oui car ce que l’on n’a pas encore dit, c’est que la sista de Jaylen est une mordue de création artistique. Les deux ayant désormais une « part égale » dans sa vie selon ses dires, il apparaissait comme logique que la NBA fasse appel à elle pour représenter la France dans cette opération de promotion. Comme vous aurez pu le constater, elle manie aussi bien le fusain que la balle orange. Les portraits sont d’un réalisme frappant. D’ailleurs, pourquoi ces choix de visages en particulier ? Laissons lui l’explication.

« J’ai grandi dans l’ère de Tony Parker, pour moi c’était inévitable. Tony devait être dans la série. Rudy pareil. Le parcours d’Evan aussi. Nicolas Batum a été un mentor pour Jaylen. C’était cool pour moi de le valoriser. Ils nous ont donné les clés pour réussir nos rêves »

– Anaïa Hoard

C’est bien là l’objectif de cette série de créations : lier l’art et le basket NBA. Pour celle qui s’est fait connaître grâce à un portrait de Chris Paul, cette liaison s’effectue autour du terme de rêve justement. Ces quatre portraits sont l’incarnation de parcours très différents, mais tous ayant la même arrivée : l’aboutissement d’un rêve d’enfant, à savoir celui de jouer en NBA. L’objectif de ces portraits ? Passer un message aux nombreux jeunes qui rêvent de pratiquer le noble sport aux États-Unis. Il ne faut rien lâcher, travailler dur, y croire à fond… et les portes s’ouvriront.

Quatre portraits, quatre réussites. Cette série de créations estampillées NBA s’ouvrait aujourd’hui avec les oeuvres d’Anaïa Hoard. Croisement de passions pour l’art et le basket, il est certain qu’elles plairont aux personnes qui sont représentées dessus. 

Source : NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top