Los Angeles Clippers

Nicolas Batum et les Clippers, une histoire partie pour durer : « J’aime cette équipe. L’année prochaine sera fun »

Nicolas Batum 18 avril 2022

Les Clippers l’an prochain. C’est tout.

Source image : Twitter - Tomer Azarly

Après l’élimination des Clippers lors du play-in tournament, Nicolas Batum est revenu en interview sur cette saison riche en rebondissements sur Hollywood Boulevard. Interviewé par Joey Linn, insider des Clippers, il se livre à cœur ouvert. Débrief.

Les Clippers ont connu une saison compliquée. Privés de Kawhi Leonard depuis la demi-finale contre le Jazz en 2021, et de Paul George pendant plusieurs mois, ils n’ont pas pu compter sur leurs deux éléments principaux pour appliquer le plan initial : se frayer un chemin jusqu’à la bague. Mais l’équipe s’est battue et a serré les dents pour disputer convenablement le play-in. Manque de bol – mais surtout de cadres – l’escadron de Tyronn Lue s’est logiquement incliné contre les Wolves, avant de tomber dans le piège des Pelicans. Une défaite cruelle qui les envoie en vacances. L’esprit libéré de la pression des ambitions, Nicolas Batum en a profité pour faire le bilan de cette saison, au micro de Joey Linn.

« Le Covid, les blessures, les retours, tout. C’était cool. Nous sommes passés à travers tout ça. Les transferts, des joueurs absents. Mec, on a tout eu. On reste huitième de l’Ouest sans nos deux meilleurs joueurs. Vraiment, sans nos deux meilleurs joueurs. J’aime cette équipe. Je suis ici depuis maintenant deux ans. J’étais presque sorti de la Ligue. Cela a été deux années différentes, mais j’ai adoré. J’aime être ici avec le coach et ces gars. Ça a été une étape difficile, mais l’année prochaine sera fun. » – Nicolas Batum

Malgré la défaite, Nicolas Batum a l’air de prendre les choses du bon côté et en place une pour l’avenir. Un futur qui s’annonce radieux pour les Clippers car les deux grands blessés seront remis sur pied pour le début de la saison 2022-23. Les role players d’expérience seront, sauf cataclysme, toujours présents. Et surtout, cet état d’esprit conquérant doit perpétuer pour ambitionner les sommets de l’Ouest. Au vu de cette déclaration, on imagine bien que Nico Batum va prendre sa player option à trois millions de dollars et s’engager pour une troisième année avec les Clippers. Il y est si bien. Ses deux premières saisons ont été chouettes, le Français y a retrouvé des couleurs. Il a en quelque sorte réexpliqué son profil, son rôle et son utilité aux plus jeunes, qui ne comprenaient pas forcément l’intérêt que lui portaient les meilleures franchises à son départ de Charlotte. Véritable plus-value défensive, Nico a rapidement trouvé sa place et son rôle dans ce vestiaire. Apporter son expérience, sa combativité et sa rigueur au sein d’un groupe qui sortait d’un gros choke en Playoffs : le moins par moins a donné plus. Ne reste qu’à voir ce que lui réserve l’année prochaine.

Avec des superstars, des joueurs d’expériences, quelques jeunes et un coach qui a la main sur son groupe, les Clippers 2022-23 seront dans les gros poissons du prochain exercice.

Source texte : Joey Linn

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top