Timberwolves

Les Wolves et leur série de 4 victoires reçoivent… Jimmy Butler ce soir : l’occasion parfaite pour confirmer leur jolie forme ?

Jimmy Butler training

L’histoire d’amour entre Jimmy Butler et les Wolves n’est peut-être pas terminée. Nouveau chapitre cette nuit dans le Minnesota ?

Source image : YouTube

Peut-être qu’on rabâche un peu, peut-être qu’il faudrait passer à autre chose, mais le passage de Jimmy Butler dans le Minnesota s’était tout de même accompagné de stories faites pour être racontées. Une qualification pour les Playoffs (si si, on vous jure) au dernier soir de la régulière grâce à une victoire face aux Nuggets et une élimination logique qui s’en suivit face à Houston, mais surtout un drama quasi quotidien entre le dog et des Loups qu’il jugeait probablement trop tendres. Au final Jimmy est parti, Minny s’en est remis, mais Minny… et Jimmy ont de la mémoire, de quoi nous offrir ce soir une belle guerre de tranchées ?

Une saison réussie dans le Minnesota, en 2017-18, les seuls Playoffs de la franchise en 18 ans, mais derrière… Jimmy avait la bougeotte et réclama son trade. C’est pas vraiment comme ça que ça se passe alors le ton monte dans chaque camp, ou plutôt entre Jimmy Butler et absolument tous les habitants de la région. Le pic de hate à l’automne 2018 ? Il interviendra lorsque Jimmy décidera de s’entraîner mais à la seule condition de le faire avec l’équipe des remplaçants, doléance acceptée mais le staff n’aurait pas du car un JB survolté va alors botter le cul d’absolument tous les titulaires dans une séance restée depuis dans les annales selon les acteurs présents ce jour-là. Les Wolves finiront par libérer Butler en l’envoyant à Philadelphie contre Dario Saric et Robert Covington notamment, et depuis c’est… l’amour vache entre les deux divorcés. L’association Butler / Embiid a évidemment donné lieu à quelques punchlines sur les réseaux sociaux concernant le potentiel manque de testostérone de Karl-Anthony Towns, hasard ou pas KAT et Jojo se sont d’ailleurs un peu mis sur la gueule quelques mois plus tard, et aujourd’hui tout ce petit monde semble s’être un peu calmé, déjà parce qu’au bon d’un moment il faut passer à autre chose, et aussi car les Wolves de 2021 n’ont plus vraiment rien à voir avec ceux de 2018, à un gros chat près.

Oui mais, peut-être…

Oui mais peut-être que Jimmy Butler et les Wolves gardent ce petit ressentiment, là, caché tout au fond. Peut-être bien que Jimmy en veut toujours aux Wolves de lui avoir fait perdre quinze mois et que son leadership n’arrive toujours pas à pardonner ce qu’il considérait à l’époque comme un manque de volonté. Peut-être également que Karl-Anthony Towns n’a pas tout à fait oublié comment JB l’a traité, lui qui a absolument tout donné à sa franchise depuis sa Draft. Le petit + de cette confrontation ? La belle forme des deux équipes, avec d’un côté le Heat de Jimmy qui alterne le bon et le moins bon mais qui s’est déjà positionné comme l’une des équipes à battre cette saison à l’Est, et de l’autre des Wolves intéressants et même devenus excitants depuis une dizaine de jours avec quatre victoires de suite grâce à des apports inattendus autour d’un trio de leaders au rendez-vous. Towns, D’Angelo Russell et Anthony Edwards qui dominent de manière irrégulière mais de belles surprises comme Jarred Vanderbilt ou même Patrick Beverley, et au final une équipe qui attaque fort et qui défend dur, une équipe aujourd’hui stationnée dans les places play-in et qui peut presque aspirer à mieux si on écrit cette phrase un peu bourré.

Quatre victoires de suite pour les Wolves (une branlée face aux Grizzlies et les Pels, les Kings et les Spurs essorés) mais le besoin pour Minnesota de valider une vraie victoire référence face à un gros morceau. Ça tombe bien, ce soir c’est peut-être le joueur de la Ligue qui a lle plus envie de leur botter le cul qui se pointe au Target Center. Allez, on va bien voir qui a la target dans le dos, alors rendez-vous demain 6h pour panser les plaies des uns ou des autres.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top