Spurs

Le 30 octobre 2001, Tony Parker faisait ses débuts en NBA : le top départ d’une petite carrière « plutôt » réussie

Tony Parker

Déjà 20 ans depuis les débuts de Tony Parker en NBA.

Source image : Youtube

Il y a 20 ans, Tony Parker faisait ses débuts en NBA avec les San Antonio Spurs. Pour fêter cet anniversaire comme il se doit, on a décidé de faire chauffer la DeLorean et d’aller revisiter ce premier match en carrière. 

Nous voilà donc le 30 octobre 2001 du côté de San Antonio, Texas. En ce début de saison régulière, ne comptez pas sur Fort Alamo pour attirer toute la hype. Certes, les Spurs sont déjà au premier plan derrière un Tim Duncan monstrueux, qui ne tardera pas à aller gratter les récompenses qui le prouvent (MVP 2002 et 2003), mais l’attention des médias est plutôt concentrée entre le retour soudain de Michael Jordan à Washington et la quête du Three-peat des Lakers de Los Angeles. C’est donc dans un certain calme qu’un rookie français s’apprête à faire ses débuts en cette fin du mois d’octobre 2001. Il a fait ses gammes du côté du PSG Racing et il s’appelle… Tony Parker. Direction le stade et on ne parle pas de l’AT&T Center mais bien de l’Alamodome, l’ancienne antre de l’équipe de Gregg Popovich. Au menu du jour : les Los Angeles Clippers, une équipe qui n’a pas pu faire mieux que la douzième place la saison passée. Sur le papier, y’a pas photo, les Spurs sont favoris.

Pour sa première compo de la saison, Pop’ opte pour un cinq Daniels – Smith – Bowen – Duncan – Robinson. Et ouais, pas de Tony Parker à l’horizon, c’est depuis le banc que notre frenchy va vivre son premier coup d’envoi officiel. Le début de match est à l’avantage des angelinos mais San Antonio parvient à recoller avant la fin du premier quart-temps. Commence alors le jeu du chat et de la souris qui va durer environ jusqu’à la fin du troisième quart avant que Tim Duncan et les siens ne finissent le boulot. Le bilan de notre Tony national ? 20 minutes en sortie de banc pour 9 points, 3 rebonds, 3 passes, 2 interceptions et une adresse irrégulière (3/8 au global mais un joli 2/3 du parking). Plus que la performance, c’est aussi le symbole qui compte. À 19 ans et 166 jours, TP vient de battre un record de franchise : il est devenu le plus jeune joueur à avoir porté l’uniforme des Spurs en match officiel. Il ne lui faudra d’ailleurs qu’une semaine pour chambouler les plans de Popovich, envoyant Antonio Daniels, pourtant grand pote de Duncan, sur le banc. Il faudra attendre 16 ans pour voir cette place de titulaire être remise en cause. Entre temps, l’un des grands oubliés du Top 75 aura eu le temps de gratter 4 bagues, un titre de MVP des Finales et six invitations au All-Star Game. Pensait-il avoir une telle carrière en ce 30 octobre 2001 ? Lui seul à la réponse.

Il y a 20 ans, jour pour jour, un certain Tony Parker faisait ses débuts avec les Spurs. Le début d’une love story qui aura duré 17 ans et un sacré coup de vieux pour tous les nostalgiques de l’âge d’or de San Antonio. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top