Nuggets

Denver doit s’employer en prolongation contre Chicago : Jamal Murray pour sauver la patrie, Nikola Jokic pour finir la partie

Jamal Murray 20 Denver Nuggets 20 mars 2021

C’était le Jamal Murray version Bulle d’Orlando cette nuit.

Source image : NBA League Pass

Deux jours après leur défaite contre les Spurs, les Bulls se déplaçaient dans le Colorado pour y défier Denver. Nikola Jokic vs Zach LaVine, quel All-Star allait prendre le dessus pour offrir la win à son équipe ? On attaque le récap. 

Le Boxscore maison c’est par ici.

Les jours se suivent et se ressemblent drôlement pour Billy Donovan et son groupe. Encore une fois, ils avaient le match bien en main et encore une fois, ils ont craqué sur la fin. C’est pourtant pas faute de se répéter mais il semble y avoir une vraie difficulté à conclure les matchs et une faillite mentale dès que l’adversaire est sur les talons. Cette nuit encore, ils ont compté jusqu’à quatorze points d’avance à huit minutes du terme avant que Denver ne lance un run qui s’avèrera fatal à leurs invités. Tout n’a pas été facile pour les Nuggets, loin de là, et ils sont passés tout proche de la correctionnelle en cette fin de partie. Il aura fallu un ballon récupéré par Campazzo et un énorme shoot d’un Jamal Murray version Bulle pour arracher la prolongation. L’overtime qui n’aura pas donné un spectacle incroyable, disons-le tout net, tournera en faveur de Nikola Jokic et sa bande (6 points et deux passes décisives sur les cinq minutes pour le Serbe). En face, Chicago s’en remettait corps et âme à Zach LaVine et on a donc eu l’impression de voir un 1vs5 sur ces dernières minutes. Les attaques perdaient en cohésion et c’est finalement le moins brouillon qui l’emportait sur le finish.

Au rayon des bons points à balancer : pas vraiment de surprise à voir Zach LaVine faire sa trentaine de points même s’il a forcé sur la fin. Le précieux Thaddeus Young a encore rendu une copie très intéressante alors que Coby White et Otto Porter Jr ont bien contribué avec la second unit. Pour Denver, 68 points cumulés pour le duo Murray-Jokic (mais aussi 15 rebonds et 9 passes pour ce dernier) et sur la fin de match, cela rappelait quelques souvenirs de la dernière postseason. Facundo Campazzo a encore été utile à la création et c’est lui qui arrache un ballon précieux à Zach LaVine avant la possession qui ramène à -1. A côté de ça, si on peut reconnaître à Denver une belle réaction d’orgueil pour prendre ce match, le reste de la partie n’a pas été d’un grand niveau et cela ne tournera pas toujours du bon côté comme cette nuit. La victoire est dans la besace donc on oublie le reste mais c’est un avertissement pour l’avenir.

Le duo Murray-Jokic a dû s’employer pour venir à bout de Bulls coriaces. Un shoot pour rester en vie puis une prolongation à gérer, c’était tout sauf un fleuve tranquille cette win. Prochain rendez-vous : demain soir contre les Pelicans. Chicago essaiera pour sa part d’oublier ses échecs sur le terrain des Pistons. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top