Heat

Meyers Leonard mis à l’écart par le Heat : gros dérapage sur Twitch, on en connaît un qui n’est pas prêt de rejouer

En rééducation et mis à l’écart pour injures antisémites, Meyers Leonard s’éloigne un peu plus des parquets.

Source image : YouTube

Durant la trêve du All-Star Break, les joueurs trouvent différentes manières de s’occuper. Meyers Leonard, qui n’a pas vu un parquet depuis début janvier, est plutôt du genre à s’éclater en jouant à Call of Duty. Sauf qu’hier, lors d’une retransmission live sur Twitch, le joueur du Heat a dérapé en lâchant des propos antisémites…

Opéré de l’épaule début février, Meyers Leonard est d’ores et déjà forfait pour le reste de la saison. Mais désormais, en plus d’être en rééducation, il est également mis à l’écart par le Heat après avoir lâché des insultes antisémites en plein livestream mardi soir. Le joueur de Miami a effectivement prononcé le mot « kike », qu’on peut traduire par « youpin », un terme vulgaire pour qualifier les Juifs. On vous fait grâce de la traduction complète, mais on peut compter sur la NBA pour regarder l’ensemble de la situation et prendre les mesures nécessaires. D’après ESPN, en plus de la sanction infligée par la franchise de Miami qui a bien entendu condamné les propos de son joueur, la Ligue a de son côté lancé une enquête et il faut probablement s’attendre à une punition supplémentaire. Quant à Meyers Leonard, il a présenté ses excuses à travers un communiqué publié sur Insta.

« Je suis sincèrement désolé d’avoir utilisé une insulte antisémite pendant un livestream hier. Bien que je ne connaissais pas la signification du mot à ce moment-là, mon ignorance concernant son histoire et son aspect offensant envers la communauté juive n’est absolument pas une excuse et j’avais tort. J’ai désormais une meilleure connaissance de sa signification et je m’engage à contacter les bonnes personnes pouvant m’éduquer par rapport à ce type de haine et les manières pour la combattre. Je reconnais mon erreur et on ne peut pas se défiler par rapport à quelque chose d’aussi blessant pour une autre personne. Ceci n’est pas une représentation correcte de qui je suis, et je veux m’excuser auprès des Arisons, mes coéquipiers, coaches, le front office, et chaque personne associée avec le Miami Heat, ma famille, nos fidèles fans et la communauté juive que j’ai blessée. Je promets de faire mieux et sachez que mes actions futures seront plus fortes que mon utilisation de ce mot. »

On va évidemment suivre la suite de cette affaire, mais pas sûr que Meyers Leonard porte à nouveau le maillot du Heat un jour. On imagine que Pat Riley et le reste de la clique ne sont pas ravis de voir le nom de la franchise de Miami associée à ce genre d’épisode, et on rappelle que le Heat possède une team option sur Leonard (10 millions de dollars) pour la saison prochaine, ce qui veut dire que Miami pourra soit le prolonger, soit le laisser filer. On miserait plus sur la deuxième option, même s’il ne faut pas oublier que Leonard a su apporter sa petite contribution lors de la saison régulière 2019-20, avant de devenir le tourneur de serviettes officiel de l’équipe lors des Playoffs dans la bulle.

Dans l’excitation du jeu, Meyers Leonard a lâché des propos qu’il regrette et doit désormais accepter les sanctions qui vont avec. Il sait qu’il a dépassé les bornes, à lui de retenir les leçons de cet épisode. 

Source texte : ESPN / The Athletic

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Meyers Leonard (@meyersleonard)

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top