News NBA

Mario Hezonja accueilli comme une rockstar à Athènes : les images sont folles, mais apparemment les Grecs n’ont pas le League Pass

fans grecs 26 février 2021

Quelqu’un leur dit ou on les laisse découvrir par eux-mêmes ?

Source image : YouTube

La news avait été traitée il y a quelques jours : Mario Hezonja fait un break avec la NBA en rejoignant la légendaire institution grecque du Panathinaikos. Une fois la pression de la nouvelle retombée (non), voici qu’en nous baladant nous tombâmes sur une vidéo assez incroyable : celle de la ferveur des fans grecs, accueillant leur nouveau joueur comme s’il s’agissait de LeBron James. Pour être tout à fait honnête ? On parle quand même d’un mec qui a justement contré le King dans un money time, alors tout ça valait bien quelques chants en son honneur.

Mario Hezonja et la NBA c’est peut-être un poster sur Giannis Antetokounmpo et un contre bien clutch sur LeBron James, mais c’est surtout 40% au tir dont 30% de loin, et une moyenne de passes décisives qui ferait rougie de honte Hassan Whiteside. N°5 de la Draft 2015, Hezonja avait à l’époque une jolie petite cote mais très vite le Magic se rendra compte de l’une des nombreuses erreurs de l’ère Rob Hennigan, et très vite la NBA toute entière comprendra la fraude. On y va un peu fort hein, mais sur l’échelle d’un comparatif entre la hype et le niveau réel, on est sur du défonçage de buffet et après cinq saisons d’un amour destructeur l’international croate a finalement décidé de tirer un trait – au moins passager – sur son expérience dans la Grande Ligue. Est-ce que ça veut dire que ses difficultés seront transposées à un autre championnat ? Est-ce que c’est une collection de air-balls qu’enverra Mario en Grèce et en Euroleague ? Evidemment que non, et les exemples de Sam Dekker, Kyle Wiltjer ou d’autres vont dans ce sens. Quoiqu’il en soit les fans du Pana ont confiance en leur nouvelle recrue et, comme souvent au pays, la ferveur fut au rendez-vous lors de l’arrivée de Johnny Hallyday dans ses nouvelles contrées. Visez plutôt, c’est un délire :

On sait l’amour que les fans grecs donnent à leurs joueurs, à leurs clubs, et Super Mario peut désormais se mettre au taf avec ceci en tête : en cas de réussite voici qu’il deviendra très vite un héros local mais attention, car la folie des fans de ce coin du monde et le moindre coup de mou pourra aussi se retourner contre lui et lui valoir de découvrir au petit matin dans son clic-clac une ou deux têtes de chevaux façon Corleone.

A suivre donc, à voir si Mario Hezonja débutera son histoire d’amour avec la Grèce en offrant une grosse panne pour ses premiers pas ou si, au contraire, la nuit de noce débouchera sur de la bonne grosse transpiration amoureuse. Bonus track ? On vous rappelle ci-dessous le genre d’ambiance que peuvent offrir quelques unes des plus grosses salles grecques, même s’il faudra probablement encore attendre « un peu » avant de regoûter à ce plaisir.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top