All-Star Weekend

Les grands oubliés du All-Star Game : Trae Young à la passe, Devin Booker dans le corner et Domantas Sabonis dessous, ça a de la gueule quand même

Domantas Sabonis 24 février 2021

C’est la tradition, à chaque All-Star Games ses grands snobés, et cette année c’est la Lituanie qui gronde.

Source image : YouTube

C’est la tradition chaque année, qui dit sélections pour le All-Star Game dit évidemment déception pour ceux qui ne sont pas conviés à la fête. Cette année ? Un oubli probablement calculé à l’Ouest, alors qu’à l’Est la Lituanie s’apprête à envahir les Etats-Unis pour dire son mécontentement. On fait le point ? Allez zou, après tout il est 2h28 du matin ici, c’est l’heure.

Avant toute chose rappel utile pour s’y retrouver un minimum :

Sélection Conférence Est :

  • Ben Simmons
  • James Harden
  • Zach LaVine
  • Jaylen Brown
  • Jayson Tatum
  • Julius Randle
  • Nikola Vucevic

Article détaillé ICI 

Sélection Conférence Ouest :

  • Damian Lillard
  • Chris Paul
  • Donovan Mitchell
  • Paul George
  • Zion Williamson
  • Anthony Davis
  • Rudy Gobert

Article détaillé ICI

Bon bon bon. Ces grands oubliés qui sont-ils ? Un paquet de joueurs évidemment, mais à des niveaux différents. D’un côté ceux dont on s’offusque clairement de l’absence, d’autres dont la présence aurait été tout sauf un scandale et, enfin, ceux qui y croyaient mais qui savaient bien, au fond d’eux, que la route était peut-être un peu trop impraticable.

# Les absences choquantes

Elles sont au nombre de… deux. A l’Est Domantas Sabonis, et à l’Ouest Devin Booker, tous deux auteurs d’un début de saison canon et squattant avec leur équipe le Top 4 de leur conférences respectives. Deux poids deux mesures néanmoins puisque si le snub de l’intérieur des Pacers est assez incroyable et que pas grand monde ne l’avait vu venir, la non-sélection du sniper des Suns tient peut-être surtout au fait du forfait annoncé d’Anthony Davis, qui libère automatiquement une place que l’on imagine bien revenir à Booker puisqu’un Chris Paul seul représentant des Suns reviendrait à une réaction de type WTF. On est en tout cas sur deux beaux pieds-de-nez à deux des joueurs les plus efficaces de la Ligue, et on se dit d’ailleurs qu’avec la saison qu’est en train de nous offrir Sabonis on se demande bien s’il sera de nouveau All-Star un jour puisque selon les standards des coachs votants ça ne suffit plus de claquer des 35/17/8 un soir sur deux pour être étoilé. Bonus track : Devin Booker n’est pas choisi pour remplacer Anthony Davis, et si ça arrive on vous promet qu’on arrive avec le lance-flammes.

# Ils ont échoué de peu

Là on rentre un peu plus dans le détail, avec une bonne dizaine de joueurs déçus sans pour autant que l’on soit offusqué, sans pour autant crier au scandale même si on aime bien ça. A l’Est on parle de Trae Young, qui tourne cette année à des moyennes rondelettes de 27 points et 9,5 passes, et qui aurait pu profiter du All-Star Weekend pour jouer un peu au basket sans avoir besoin de quitter sa ville. On pense aussi à Tobias Harris qui se fait sucrer la place de deuxième Sixer par Ben Simmons, à Khris Middleton qui se fait sucrer la place de deuxième Buck par… Jayson Tatum, ou encore à Malcolm Brogdon qui aurait du tourner en 40/20 pour gagner sa place étant donné le peu d’amour que semble porter la NBA aux Pacers. On n’aurait également pas été scandalisé par la présence d’un joueur du Heat (Bam Adebayo ou Jimmy Butler par exemple) ou des Raptors (Lowry ? Siakam ? VanVleet pour une première ?) alors que Jerami Grant, Terry Rozier et surtout Gordon Hayward avaient un semblant d’espoir mais échouent également. A l’Ouest ? Le duo De’Aaron Fox / Shai Gilgeous-Alexander apparait également tout en haut du ranking des déçus, alors que des mecs comme Brandon Ingram, Ja Morant, Mike Conley et surtout DeMar DeRozan n’auraient pas démérité.

# Ils y croyaient, mais de loin

C’est la tradition, big-up pour finir à ces mecs qu’un alignement incroyable des planètes aurait pu envoyer au match des étoiles mais comme dirait l’autre merci de ne pas pousser mémé dans les orties. Un paquet de profils ici, alors on s’emmerde pas et on vous balance ça pêle-mêle, dans un ordre aussi illogique qu’exhaustif car on vous rappelle qu’il est désormais 2h47 à l’heure de ces lignes

Jamal Murray, Jordan Clarkson, John Wall, Christian Wood, John Collins, Russell Westbrook, Collin Sexton

Messieurs ce sera pour une autre fois, ou jamais, mais en tout cas le 7 mars prochain vous serez tous – ou presque – invités à regarder le All-Star Game à la télé, loin de toute forme d’épidémie, à vous gaver tristement de pop-corn badigeonné de cheddar fondu. Ah bon ? Personne ne fait ça ? Oups, faîtes comme si vous n’aviez jamais vu cette phrase alors, et nous on se donne rendez-vous dans quelques heures pour les récaps de la nuit, et dans une semaine et demi pour assister ensemble au plus gros cluster rassemblement de l’année en NBA. Hâte, enfin presque.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top