News NBA

Preview de la soirée NBA : il faudra être prêt à 19h30, enfin une bonne occasion de ne pas regarder Nagui ou Nicolas Canteloup

Nagui 3 août 2020

Rien contre le karaoké hein, mais chacun son truc.

Source : YouTube

Cinquième nuit de régulière post-COVID et on monte encore d’un cran ce soir avec quelques affiches qui vont régaleront forcément plus que les programmes habituellement proposés par votre TV en prime time.  Et vous savez quoi ? Si vous préférez attendre l’accouchement d’Ingrid Chauvin plutôt qu’une rencontre entre Pascal Siakam et Bam Adebayo, bah vous n’avez rien à faire ici. 

Quelques tendances ont déjà émergé depuis la reprise et cette douce soirée du 3 août devrait nous donner encore quelques indices sur les forces en présence et sur ceux qui ont préféré utiliser leur temps libre depuis quatre mois pour jouer à La Bonne Paye ou au Jungle Speed. Comme la NBA fait toujours les choses bien ? On commencera donc dès 19h30 avec un énorme choc entre les deux darlings actuelles de l’Est, les Raptors et le Heat. Ça chante à tue-tête que ça peut aller chercher une Finale de Conférence, il faudra déjà réussir à dompter l’ennemi du lundi. Y’a du All-Star dans tous les sens, un public d’hologrammes en furie, tout est prévu pour un premier changement de slip avant même les douze coups de minuit.

La suite ? Pas mal non plus comme dirait quelqu’un qui aime bien dire « pas mal non plus ». Thunder-Nuggets à 22h pour finir les tapas, Wizards-Pacers car il faut toujours un match entre une équipe pro et une équipe amateurs (charme de la Coupe de France, toussa toussa), puis un bon petit Pelicans-Grizzlies à 0h30, match de ventre mou qui pourrait bien sonner définitivement le glas des espérances des Pels en cas de nouvelle défaite. Dernière ligne droite enfin, seuls les vrais seront toujours là, avec tout d’abord un match plus intéressant qu’il n’y parait entre les Sixers et les Spurs, avec un Joel Embiid qui a de grandes chances de massacrer la pseudo-raquette de SA et des Texans qui sont en train de la mettre à l’envers à tout le monde alors même qu’ils étaient encore allongés dans le cercueil il y a quelques semaines, alors qu’on terminera la soirée/nuit les yeux tous rouges comme une défense du Jazz explosée par le duo AD/LeBron, parce qu’on aime bien Royce O’Neale et Rudy Gobert mais il ne faut pas pousser non plus.

Début 19h30, fin approximative 6h, et demain on comparera l’état vitreux de nos yeux. This is why we play, i love this game, i need to sleep anymore mais vivement ce soir.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top