Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League – la review des Pistons : un rouquin qui distribue des carottes, quoi de plus logique

Blake Griffin

Désolé, on était obligés.

Source image : YouTube

Saison en suspens, saison terminée ou même saison de la reproduction ne sais-je, toujours est-il qu’à l’heure actuelle la NBA a appuyé sur le bouton pause et c’est une bonne partie de notre vie qui bégaie avec cette drôle de période. L’occasion de se pencher franchise par franchise sur ce qu’il s’est fait de mieux et de pire cette saison en… TTFL, mais si, vous savez, ce jeu du diable qui conditionne vos journées depuis maintenant quatre ans.

Deeeeeeetroit Basketbaaaaaaaall ! Place aux Pistons aujourd’hui pour le bilan TTFL, un bilan forcément entaché par l’absence prolongée de Blake Griffin, tellement fort l’an passé mais tellement à la ramasse cette année. Heureusement, y’avait toujours un certain Dédé pour satisfaire les joueurs en besoin de points, même s’il a déserté les lieux depuis plus d’un mois maintenant.

# Andre Drummond – Moyenne TTFL de la saison (en 49 matchs avec les Pistons) : 37,6 points

On a déjà parlé de Drummond dans le bilan TTFL des Cavs, mais difficile de ne pas revenir sur le pivot tant il a noirci les feuilles de stats durant près de 50 matchs sous le maillot de Detroit, la majorité sans Blake Griffin. 17,8 points par rencontre avec les Pistons cette année (meilleure moyenne en carrière pour lui au scoring), 15,8 rebonds, 1,7 contre, 2 interceptions… c’était vraiment costaud sur le plan des chiffres, même si cela ne s’est que trop rarement traduit en victoire. Pour votre culture personnelle, sachez que Dédé a accumulé deux best picks cette saison, avec notamment une pointe à 73 pions TTFL lors du tout premier match de la saison régulière. Désormais, Drummond est à Cleveland, et c’est un autre joueur dont on parlera plus bas qui a véritablement pris les commandes.

# Derrick Rose – Moyenne TTFL de la saison : 25,3 points

Derrick ! Après la belle histoire de l’an passé aux Timberwolves, D-Rose a confirmé qu’il avait encore beaucoup de basket dans les mains en réalisant une belle première campagne à Detroit. Des moments vintage, des perfs vraiment solides avec notamment 14 matchs de suite à au moins 20 pions en janvier, et une belle ligne de stats au final : 18,1 points et 5,6 caviars par rencontre en seulement 26 minutes de jeu, le tout à 49% de réussite au tir. On peut dire que c’est propre. Alors évidemment, comme toujours avec Derrick, il a fallu faire avec les blessures et les incertitudes, lui qui a manqué 16 matchs au total cette saison, mais l’ancien MVP était une option pas inintéressante cette année.

# Christian Wood – Moyenne TTFL de la saison : 22,8 points

Andre Drummond envoyé dans l’Ohio gratos et Blake Griffin à l’infirmerie, c’est Christian Wood qui représente l’intérieur dominant chez les Pistons aujourd’hui. Arrivé l’été dernier par la petite porte dans le Michigan, le produit d’UNLV – non drafté on le rappelle – s’est fait une place à Detroit et a profité de la mauvaise tournure des événements pour exploser. Vous pensez que le mot « exploser » est trop fort ? Regardez ses stats sur le dernier mois depuis qu’il a été intégré dans le cinq et on en reparle. En février, Wood tournait à 19,3 points et 9 rebonds de moyenne en un peu plus de 31 minutes. En mars ? Attention les yeux : 26,6 unités par match à 62,1% au tir dont 43,5% du parking, avec 9,4 rebonds en 37 minutes. Du lourd. Même le coronavirus n’a pas réussi à l’arrêter.

# Les carottes maison

Bon bah là, on ne va pas y aller par quatre chemins. Blake Griffin, merci de vous lever. Magnifique la saison dernière avec des stats de 24,5 points, 7,5 rebonds et 5,4 passes décisives, Blakounet a connu une campagne vraiment galère cette année, et quasiment tous ceux qui l’ont sélectionné en TTFL ont regretté leur décision. Seulement 18 matchs joués au total, une deuxième opération au genou après celle de l’intersaison, des stats en chute libre, des pourcentages au tir catastrophiques… bref une saison à oublier au plus vite pour le rouquin, qu’on espère quand même revoir à son niveau un jour car le mec est un sacré client quand il est en bonne santé.

Et si vous souhaitez des infos quotidiennes sur la TTFL ? Même par ces temps de disette ? Un compte Twitter à suivre, celui du Lab ! Vous y retrouverez tout ce qu’il faut savoir sur la TrashTalk Fantasy League, avec la touche de sympathie habituelle, histoire de sourire… malgré tout.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top