News NBA

Jerryd Bayless rejoint lui aussi la Chine : quand la NBA ne fait plus partie des plans, il faut bien s’en aller

Jerryd Bayless

Direction la Chine ! Encore un qui s’en va en CBA.

Source image : YouTube

Après Lance Stephenson et beaucoup d’autres, c’est Jerryd Bayless qui décide de changer d’air et de sortir de la Grande Ligue pour rejoindre la Chine. Il s’engage dans la CBA avec l’équipe des Sichuan Blue Whales selon Sportando.

C’est un joueur expérimenté qui fera le bonheur de sa nouvelle équipe dans la CBA. À 31 ans, il a sûrement envie de s’amuser encore un peu sur les terrains l’ami Bayless. Et on le comprend, il n’a pas joué des masses de minutes récemment en NBA puisqu’il s’est souvent retrouvé sur le banc. Après onze ans dans la Grande Ligue, il était temps de tenter quelque chose d’autre. Drafté en 2008, il a commencé sa carrière à Portland avant de connaître sept autres franchises : New Orleans, Toronto, Memphis, Boston, Milwaukee, Philadelphie et Minnesota l’année dernière. Sur sa carrière NBA, ses moyennes sont de 8,4 points, 2,1 rebonds et 2,9 assists en 21,3 minutes, à 41,1% au tir dont 36,1% du parking et 81,8% aux lancers francs.

Jerryd Bayless est le genre de meneur qui peut encore apporter quelque chose grâce à son expérience et son savoir-faire. Sauf qu’il n’a pas pu trouver un club NBA qui accepterait de le signer. Ses stats l’année dernière avec les Wolves étaient de 6,1 points et 3,5 passes décisives en 19,3 minutes de jeu par match. Mais le problème, c’est qu’il n’a pas été très adroit le meneur. Et ses statistiques aux tirs la saison dernière ont peut-être été la raison pour laquelle il n’a pas trouvé de place dans la Ligue : 35% aux tirs, et 29% à trois points. Pas fameux. Mais Bayless évoluera dans une ligue chinoise qui continue d’attirer d’anciens joueurs NBA. Quand les joueurs n’ont pas assez de temps de jeu dans la Grande Ligue américaine, ils peuvent se diriger vers la Chine pour se relancer, bien remplir leur compte en banque et se faire plaiz face à une concurrence plus faible. C’est donc un nouveau chapitre qui s’ouvre dans la carrière de Bayless et on espère qu’il va prendre son pied. Pour rappel, il a fait partie de l’échange (en novembre 2018) qui a envoyé Jimmy Butler à Philadelphie en échange de Robert Covington, Dario Saric, un second tour de Draft 2022 et donc Bayless. Il peut donc préparer ses valises à nouveau pour rejoindre l’Asie, où il découvrira un environnement complètement différent après une décennie en NBA.

Jerryd Bayless s’en va pour un nouveau défi en Chine. À 31 ans et après une saison un peu compliquée, son avenir en NBA s’inscrivait en pointillés et le meneur vétéran a donc finalement décidé de quitter la Grande Ligue pour kiffer le basket ailleurs.

Source texte : Sportando

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top