Spurs

DeMar DeRozan pourrait bientôt recevoir un contrat max : le coût du tir du parking en pleine inflation à San Antonio

derozan popovich spurs pari

Apparemment Gregg s’est fait un nouveau copain pour la vie.

Source image : YouTube

Plus rien à craindre, DeMar DeRozan ne connaîtra pas de nouvelle trahison puisque les Spurs gardent comme possibilité la re-signature du joueur de 30 ans. C’est du moins ce qui se dessine puisque Gregg Popovich étant fan du groupe qu’il a créé, il semblerait qu’il ne faille pas attendre trop longtemps pour le montrer au niveau contractuel. Good job DeMar ! T’es proche du gros lot.

DeMar DeRozan est un joueur comme Coach Pop les aime : bosseur et discret. Du coup l’arrière rentre bien dans le profil, d’autant plus qu’il est très efficace sur le terrain, et il l’a montré cette saison avec les Spurs. Certes avec un poil moins de scoring qu’aux Raptors, mais avec une plus grande implication dans les autres secteurs du jeu. Selon Mike Finger du San Antonio Express-News, la franchise texane n’a pas exclu la possibilité de re-signer le quatre fois All-Star, pour une extension à un contrat max. Une opportunité depuis le 14 juillet dernier et dans les tuyaux pour voir l’encre couler avant le début de la saison d’ailleurs. Une bonne nouvelle pour les fans des Spurs, DeRozan est un des joueurs qui peuvent faire les différences offensivement pour les Texans. Et le garder serait un bon signe pour les prochaines années. Son salaire pour les deux prochaines saisons – dont la seconde est en player option – est d’approximativement 27,7 millions. Et une extension pourrait le voir gagner 33,3 millions, 36 millions et 38,6 millions par saison à partir de la campagne 2021-22 jusqu’à la fin de son contrat. Une belle somme pour un lascar qui tape maintenant les 30 piges et dont le jeu parait anachronique dans la NBA actuelle. Lors de sa saison inaugurale dans l’AT&T Center, on a eu l’impression que le boutonneux était parfois en mode adaptation pour changer son jeu et bien rentrer dans le moule des Spurs. Mais pas de panique, il devrait améliorer tout ça l’année prochaine grâce à son talent, mais aussi son expérience gagnée dans le roster avec les gars qui sont en place. Sans oublier le retour des blessés qui devrait le soulager. Pas facile de changer d’équipe en NBA quand on en a connu qu’une seule avant.

DeMar DeRozan a encore beaucoup de choses à apporter à cette équipe des Spurs. Son jeu mid-range est encore très efficace dans cette Ligue qui oublie un peu l’importance de ce fondamental. On comprend pourquoi Gregg Popovich est fan, lui qui est contre l’utilisation excessive du shoot depuis la ligne des trois points. Les temps ont changé coach ! C’est surtout du côté offensif que le natif de Los Angeles doit continuer à contribuer. Dans les matchs chauds avec de l’adversité, les fans des Spurs peuvent remercier les dirigeants texans d’avoir DeRozan dans le roster, parce qu’il en rentre des paniers l’ex-Raptor. Avec une Conférence Ouest où les stars sont omniprésentes, est-ce que le duo composé de DeRozan et Aldridge suffira pour survivre dans la fosse ? Difficile de le savoir. Espérons en tout cas que Gregg Popovich puisse continuer la série de participations aux Playoffs côté San Antonio, qui pourrait monter à 23 saisons consécutives ! Il y a de quoi être optimiste. La plupart des joueurs ont gagné de l’expérience la saison dernière ensemble. Des joueurs comme Bryn Forbes et Derrick White ont beaucoup apporté, en augmentant leurs stats par rapport à la saison précédente. Et on attend la même progression pour cette saison. Sans compter Dejounte Murray qui va revenir de sa blessure pour apporter du scoring et de la défense à la mène. En tout cas, DeMar DeRozan va faire tout son possible pour aider les Spurs à faire beaucoup de bruit cette saison. Ça ne s’annonce pas facile dans cette Conférence très compliquée qu’est l’Ouest. Mais avec Gregg Popovich comme coach, tout est possible les gars !

DeRozan devrait passer son été tranquille puisqu’une prolongation au contrat max pourrait voir le jour. Si c’est le cas. Il pourra dormir sur ses deux oreilles l’ami DeMar, sa franchise le veut vraiment. Donc pas de raisons de se faire prendre par surprise et de se retrouver dans une équipe.

Source texte : San Antonio Express-News

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top