Rockets

James Harden distribue du blé aux Bahamas : même l’été, le Barbu reste en mode assists

James Harden

The Beard est d’humeur généreuse en vacances

Source image : NBA League Pass

Ce sont les vacances, le basket nous manque. Nos chers joueurs alternent entre repos, tournées promotionnelles et sessions au gymnase pour occuper cette période loin des parquets NBA. Après justement la partie homme-sandwich pour son équipementier en compagnie de Donovan Mitchell, James Harden s’offre d’un petit séjour aux Bahamas pour chiller. Et il n’est pas le seul à profiter de ce trip, puisque des Bahaméens ont reçu de sa part quelques billets verts.

En effet, lui qui a distribué les caviars pour ses coéquipiers toute la saison – 7,5 passes décisives tous les soirs – est resté en mode généreux. Pendant ses vacances où il doit déjà dépenser quelques maigres dollars pour son séjour dans l’archipel des Bahamas, il a jugé de bon ton de lâcher encore un peu plus aux personnes qu’il croisait lors d’une escapade en quad et autres engins motorisés avec ses potes. Cent dollars par-ci, dix mille dollars par-là… quoi, dix mille dollars ? Oui, vous avez bien lu, comme le précise Alykhan Bijani, l’insider des Rockets, sur son compte Twitter :

On peut voir sur la vidéo le groupe du Barbu qui sillonne l’île de manière discrète en distribuant les billets verts aux habitants. Sympa de croiser sa route pour se retrouver avec une petite coupure. Et encore plus quand le guichet automatique vous fait gagner le gros lot, comme cette famille qui voit donc sortir du distributeur une belle petite liasse qui atteint les dix mille. Un sacré coup de pouce, car si le salaire moyen au Bahamas en 2019 est de 1600 dollars (source numbeo), on vous laisse imaginer que pour des personnes qui se retrouvent à pêcher pour se nourrir comme cette famille, un tel montant n’est pas une assurance tous les mois. Bien plus que du beurre dans les épinards qui va les soulager au moins quelques temps.

Si le style est très américain, cela ne doit pas gâcher le beau geste de James Harden qui distribue donc des offrandes même loin des parquets, n’oubliant pas qu’il est un privilégié. Il pourrait proposer à Russell Westbrook de venir avec lui la prochaine fois pour donner quelques briques et construire des murs, histoire de prouver que la complémentarité du duo est réelle, sur les terrains comme en dehors.

Source : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top