Pelicans

David Griffin veut se calquer sur l’exemple Warriors : personne n’est prêt pour la décennie du pélican

David Griffin

C’est plus la NBA ici, c’est le Parc des Oiseaux.

Source image : YouTube

On va dire qu’il y a ceux qui suivent les autres, et ceux qui gagnent de leur propre manière. David Griffin le GM des New Orleans Pelicans a trouvé son parfait modèle puisqu’il va prendre comme exemple la franchise qui en est aujourd’hui à cinq participations en Finales de suite, série en passe de s’arrêter cours. Ce qui n’est ma foi sûrement pas une mauvaise idée. Et c’est avec un effectif très jeune que Griffin commence maintenant le processus qui le mènera on l’espère pour lui à cinq Finales. Si tout se passe comme prévu il faudra quand même attendre quelques années, mais le GM des Pels est prêt.

Au micro d’un podcast pour Bleacher Report, le nouveau GM des Pels s’exprimait récemment sur comment il voit le futur de la franchise. On peut dire que David Griffin s’en est bien tiré dans une situation qui semblait au départ compliquée, avec un Anthony Davis qui a clairement fait part de ses envie d’ailleurs. En contrepartie du trade avec les Lakers cet été, il a ainsi récupéré de nombreux atouts qui font que NOLA reste une franchise sur qui il faudra probablement compter dans les années à venir. La plupart du temps, quand le seul franchise player d’une équipe quitte le groupe, très difficile de rebondir et de rester compétitif. Mais ce n’est pas le cas des Pelicans et leur GM est impatient de relever son nouveau challenge, avec une vision très claire concernant la suite du parcours, en regardant notamment comment les Warriors s’en sont sortis par le passé :

« Tout le monde voit la situation seulement de deux manières. Soit tu essayes de gagner un titre, ou sinon tu es censé tanker et jouer pour la lotterie. Mais grandir ensemble et apprendre à gagner ensemble est ce qui a fait de Golden State l’animal et le lance-flammes qu’ils ont été. »

Pour Griffin, les Warriors restent la référence quand il s’agit de faire grandir une équipe jusqu’au sommet. Et c’est avec l’acquisition de Stephen Curry, Klay Thompson et Draymond Green à travers la Draft que Golden State a réussi à gagner, en apprenant ensemble dans des défaites qui ont formé l’équipe que l’on peut voir aujourd’hui.

« Ce noyau composé de Stephen Curry, Klay Thompson et Draymond Green a appris à gagner ensemble, dans les matchs qui comptent. Ils ont été en Playoffs quand Mark Jackson a dû partir. Et Steve Kerr est arrivé en les aidant à passer au niveau supérieur »

Gageons tout de même que la plupart des jeunes joueurs importants que les Pelicans ont récupéré n’ont pas été drafté par la franchise mais via un trade, mais Lonzo Ball, Brandon Ingram et Josh Hart notamment auront bien sûr un grand rôle dans l’ascension potentielle des Pels vers le top. L’effectif des Pelicans nous laisse d’ailleurs penser qu’il y a encore plus de jeunes talents prometteurs que lors des débuts du règne à Golden State et le plus dur sera maintenant de répondre à toutes les attentes placées sur ces jeunes joueurs qui auront beaucoup de pressions sur les épaules. Avec une ville de la Nouvelle-Orléans en extase quand Zion Williamson a été drafté, pas le droit à l’erreur pour David Griffin et ses copains là-haut dans les bureaux.

Si New Orleans décide de suivre Golden State comme exemple, espérons pour eux que les titres viendront avec. Le talent est là, l’équipe est prometteuse : ne reste plus qu’à former un groupe prêt à aller à la guerre. Ce sera le boulot de David Griffin de rappeler aux joueurs que tout est possible pour des jeunes joueurs qui ont toujours l’envie d’apprendre. Comme à Oakland quoi.

Source texte : Yahoo Sport

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top