Grizzlies

Les Grizzlies tiennent enfin leur head coach : bienvenue à Taylor Jenkins, le dernier disciple de Mike Budenholzer

grizzlies

Les Oursons vont enfin pouvoir ranger le tank au garage.

Source image : grizzlybearblue

Enfin ! Après des semaines de recherches intensives et d’entretiens aux quatre coins du pays, les Grizzlies viennent de trouver un accord avec Taylor Jenkins pour reprendre le banc à Memphis. Il était temps quand même, à un peu plus d’une semaine de la Draft.

Ça y est, toutes les franchises NBA disposent désormais officiellement d’un coach à l’approche de la saison prochaine. Les training camps sont encore un peu loin, mais il est important de laisser l’entraîneur prendre ses marques avant le début de la saison, surtout quand il s’agit d’un débutant. De plus, c’est à cette période de l’année que les rosters sont construits par les GM qui peuvent profiter de la Draft à venir pour élaborer des trades en se séparant ou en récupérant des picks afin de préparer leur équipe idéale avant le début de la Free Agency. Il était donc urgent pour Memphis de trouver l’homme de la situation et cela semble être le cas avec l’annonce de l’arrivée de Taylor Jenkins selon Adrian Wojnarowski d’ESPN. Sur le papier, le nom ne vous dit peut-être pas grand-chose et pourtant. Il s’agit en effet du troisième entraîneur à sortir du staff de Mike Budenholzer après Quin Snyder (Jazz) et Kenny Atkinson (Nets). On part donc plutôt sur du lourd a priori ou au moins sur quelqu’un de formé à bonne école et dont les anciens collègues ont tous plutôt bien su gérer leurs débuts après s’être envolés du nid du COY 2015. Jenkins était assistant chez les Hawks de 2013 à 2018, puis il a suivi Bud à Milwaukee cette année. Il a commencé sa carrière de coach avec les Austin Toros en G League avant de rejoindre son mentor à Atlanta pour la première expérience de ce dernier à la tête d’un staff NBA.

A Memphis, Taylor Jenkins aura la lourde tâche de conduire la transition entamée il y a quelques années à la fin de l’ère du Grit and Grind. Néanmoins, l’état d’esprit n’a pas quitté la ville du Tennessee qui peut encore compter sur Mike Conley pour donner l’exemple même si le vétéran est annoncé sur le départ cet été. Derrière lui, Jaren Jackson Jr. a l’air d’être la pépite sur laquelle les Grizzlies ont envie de miser avant que Ja Morant ne rejoigne lui aussi la région de la country music lors de la prochaine Draft comme cela semble déjà quasiment établi. Le nouveau head coach pourra ainsi décider de la philosophie de jeu à développer avec ses forces en présence même s’il a sûrement déjà évoqué ses plans à Robert Pera lors de sa troisième interview pour Memphis la semaine dernière. Grand tacticien, Jenkins a été formé à bonne école et il peut prendre l’exemple de ses anciens tuteurs pour tenter de remettre les Grizzlies sur la carte NBA dans les années à venir. Cela risque de prendre un peu de temps mais il n’a pas l’air extrêmement pressé. De toute façon, cela devrait passer par une défense impénétrable et horripilante, il paraît que c’est une tradition dans le coin.

Les Grizzlies vont enfin pouvoir aborder la suite plus sereinement, en préparant leur marché estival tout en respectant les volontés et le style de jeu de leur nouvel entraîneur. Désormais, Jenkins a quelques mois pour se préparer avant de sauter le pas pour sa première expérience à la tête d’un banc de NBA.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top