Kings

Les Kings chauds pour signer Tobias Harris cet été : il va falloir être convaincant car ça va se bousculer au portillon

tobias harris

Kings, mais aussi Mavericks, Jazz, Pacers et Nets. Ça en fait du monde sur le dossier Tobias.

Source image : NBA League Pass

On le sait, la prochaine free agency s’annonce folle avec la présence de très gros poissons et plusieurs équipes qui ont fait le nécessaire pour pouvoir signer du lourd. Si Tobias Harris ne fait pas partie du groupe des superstars en fin de contrat, on parle quand même d’un joueur très solide qui sera convoité par plusieurs équipes, comme les Kings par exemple.

Sans aucun doute, Sacramento a été l’une des belles surprises de la saison. Même si les Kings ont terminé une nouvelle fois avec un bilan négatif au compteur (39 victoires – 43 défaites), la franchise de la capitale californienne a montré de gros progrès cette année avec un jeu stylé basé sur un rythme rapide qu’on a particulièrement kiffé. La prochaine étape désormais, c’est de continuer sur cette pente ascendante afin de se battre véritablement pour un spot en Playoffs à l’Ouest. Et ça passe peut-être par l’addition d’un joueur star, genre Tobias Harris. Ça tombe bien, ce dernier sera sur le marché des agents libres dans quelques semaines et Sacramento ferait partie des équipes intéressées par le garçon si l’on en croit un article de Keith Pompey publié sur philly.com. Transféré des Clippers aux Sixers au cours de la trade deadline du mois de février, Harris sort d’une saison à 20,0 points et 7,9 rebonds par match, à 48,7% au tir dont 39,7% du parking. Du solide quoi, même s’il a connu des hauts et des bas en Playoffs. Etant donné que les Kings auront la possibilité de lui proposer un contrat max sur quatre ans, il faudra compter sur eux dans la course pour récupérer Tobias mais attention, la concurrence sera féroce car quatre autres équipes seraient également sur le coup.

En effet, toujours selon philly.com, les Mavericks, le Jazz, les Pacers et les Nets vont tenter de signer Harris cet été. A l’image des Kings, ces quatre franchises pourront offrir le pactole au joueur des Sixers, c’est-à-dire un contrat de quatre ans et 141 millions de dollars. Ce n’est donc pas l’aspect financier qui fera la différence entre ces franchises-là, qui sont toutes sur un pied d’égalité. Par contre, elles ont toutes un désavantage sur Philadelphia, qui va pouvoir offrir un contrat max à son joueur mais sur une durée plus longue. Comme les Sixers possèdent les Bird Rights d’Harris, ils peuvent lui proposer 188 millions de dollars sur une durée de cinq ans. Une différence de 47 millions, ce n’est quand même pas rien et on imagine que Philly fera le nécessaire afin de prolonger Tobias. Maintenant, à voir ce que cherche vraiment Harris. Aux Sixers, il peut obtenir le meilleur contrat et faire partie d’un poids lourd de la Conférence Est. Mais à 26 piges, peut-être qu’il cherche une équipe où il aura un rôle plus important en attaque ? Avec Joel Embiid, Ben Simmons, JJ Redick et Jimmy Butler, Tobias Harris a joué dans un cinq XXL où ses responsabilités offensives étaient forcément limitées. Sa future décision pourrait notamment dépendre de celle de Jimmy Buckets, également agent libre cet été, tout comme Redick d’ailleurs.

Kings, Mavericks, Jazz, Pacers, Nets. Ça va se bousculer au portillon pour tenter de recruter Tobias Harris. Les Sixers gardent un avantage financier non négligeable et possèdent une vraie chance de jouer le titre, mais Tobias pourrait aussi être intéressé par un projet différent. Wait and see. 

Source : philly.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top