News NBA

Vince Carter est immortel : 22ème saison incoming, à 42 ans, Vinsanity aura donc traversé… quatre décennies de NBA

Vince Carter

Selon toute vraisemblance, Vince Carter deviendra en octobre prochain le recordman de saisons jouée en NBA.

Source image : YouTube

Mais pourquoi joue-t-il si longtemps ? On connaissait la version Orangina de ce beau gosse de Booder, voici désormais la version NBA signée Vince Carter. Et ça rime. On ne connait pas encore la franchise qui profitera de son expérience la saison prochaine mais Vince Carter l’a annoncé hier : il rempilera bien dès le mois d’octobre pour sa 22ème saison en NBA.

« Je suis de retour »

C’est avec ces mots que Vince Carter alias Air Canada a donc annoncé hier lors du podcast Winging it qu’il briguait bien un 22ème mandat en NBA, ça rajeunit pas tout ça.

43 ans. Vince Carter aura 43 ans en janvier prochain et il fêtera peut-être son birthday sur un parquet NBA. Incroyable pour nous, petits jeunes des années 2000 ayant connu les débuts de la bête, à l’époque où il était avant tout un exceptionnel dunkeur. Un exceptionnel dunkeur avant de devenir un scoreur émérite et au passage franchise player, un franchise player avant de devenir un sniper doublé d’un très bon défenseur, un très bon défenseur avant de devenir un spécialiste de la défense, le tout avant de devenir le joueur-éducateur qu’il est aujourd’hui devenu. Vous l’aurez compris, pour ceux qui sont sortis indemnes de cette phrase à rallonge : Vince Carter est tel un chat, il a eu un paquet de vies. Et voilà que le minou annonce donc qu’il est chaud pour une vingt-deuxième campagne, qui pourrait faire de lui le quatrième plus vieux joueur de l’histoire à avoir arpenté les lattes de la Grande Ligue, derrière Robert Parish et les intouchables Kevin Willis et Nat Hickey (44 ans et des brouettes pour Willis et quasiment… 46 piges pour Hickey). 22 saisons, un score qui fera par contre de Vincent Cartier… l’unique recordman en la matière, dépassant ainsi Kevin Garnett, Robert Parish, Kevin Willis et Dirk Nowitzki (21 saisons) au Panthéon des Iron-Man de la National Basketball Association.

Les Raptors, les Nets, le Magic, les Suns, les Mavericks, les Kings, les Grizzlies et les Hawks, voilà aujourd’hui les huit franchises sur le CV de Papy Vince, en attendant de savoir quelle ville des États-Unis voudra bien lui offrir son One Last Dance Tour, si tant est que le fringant quarantenaire ait envie d’arrêter l’été prochain. En fin de contrat avec les Hawks, le meilleur ami de Fred Weis voit évidemment son nom revenir avec insistance du coté de Toronto, franchise avec qui le divorce s’était pourtant pas passé de la meilleure des manières mais qui serait à coup sûr capable d’offrir une dernière ligne droite pleine de souvenirs à son ancien avion de ligne. Encore bien solide la saison passée en tant que GO de la colonie des pioupious d’Atlanta qu’il aimerait selon ses dires continuer à fréquenter (7,4 points et 2,6 rebonds à quai 40% du parking en 17,6 minutes par match), Vince Carter a en tout cas encore assez d’essence pour obtenir un vrai rôle en NBA et non pas une place de mascotte à la Paul Pierce lors de sa dernière saison avec les Clippers, pour ne citer que The Truth (devenu The Lie depuis qu’il a raccroché les sneakers). Vraie plus value défensive, adroit du parking et offrant une présence inestimable pour les plus jeunes (toute la ligue donc), Carter pourrait même, en poussant le bouchon un peu loin, être une belle addition à un roster qui joue le titre, une sortie qui serait évidemment l’une des plus belles stories possible pour un homme qui aura donc vécu les années 90 (drafté en 1998…), les années 2000, les années 2010 et bientôt les années 2020. Quatre décennies en short, quatre putains de décennie pour un futur Hall Of Famer qui ne veut décidément pas tourner le dos aux parquets NBA, et franchement… c’est tant mieux pour nos petite mirettes de grands adolescents.

L’appel d’offres est lancé, Vince Carter ne cherche pas forcément beaucoup d’argent mais surtout un projet qui lui donnera un vrai rôle, que ce soit sur ou en dehors du terrain. Spoiler pour les intéressés, il est encore capable de faire les deux alors à vos smartphones, 30 GM devraient logiquement être intéressés.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top