Draft NBA

Killian Tillie s’inscrit à son tour pour la Draft 2019 : le Bulldog s’apprête à faire son entrée dans la grande Ligue

Killian Tillie

De Gonzaga à la NBA il n’y a qu’un pas, celui de la Draft NBA.

Source image : YouTube

Killian Tillie, l’ailier-fort français de Gonzaga, s’est donc inscrit à la prochaine Draft. Le jeune homme de 21 ans tentera de trouver sa place dans une équipe NBA après avoir fait son trou dans le circuit NCAA.

Quelle famille de sportifs. Beaucoup d’entre vous connaissent probablement l’histoire mais pour simple rappel, voici l’arbre généalogique de la famille Tillie. Le grand père de Killian, Guy Tillie, était un international français de volley-ball. Patrice, son oncle, était un champion de water-polo. Laurent, son père, est lui une figure du volley-ball français autant de par sa carrière de joueur que celle de coach. Puis viennent ses deux frères, Kevin et Kim, le premier nommé ayant suivi les traces de son père et de son grand-père en devenant un excellent joueur de volley tandis que le second est le premier basketteur de la famille, un international français évoluant aujourd’hui au CB Gran Canaria. Kim qui s’était d’ailleurs lui aussi présenté à la Draft, en 2010, mais malheureusement sans succès. On espère que Killian n’aura pas le droit au même sort, et si on ne voudrait pas lui porter l’œil… normalement ça ne devrait pas arriver, puisque dans la plupart des mock-draft il apparaît au second tour et parfois dans la première partie de ce dernier. Il faut dire que le frenchie a marqué les esprits lors de son passage à Gonzaga, notamment lors de la saison 2016-17 où son équipe était allé jusqu’en finale du Final Four NCAA avant de s’incliner contre North Carolina. L’année suivante ? Killian a explosé individuellement, les Bulldogs ont remportés la West Coast Conference et il fut même élu MOP du tournoi après avoir également pris place dans la Second Team de cette Conférence. Néanmoins, cette ultime saison est plus compliquée puisque des blessures sont venues contrarier son ascension. Mais pas de quoi effrayer les scouts, du moins on l’espère.

Killian est le donc cinquième français à se présenter à la Draft qui aura lieu le jeudi 20 juin au Barclays Center de Brooklyn puisque Digué Diawara, Abdoulaye N’Doye, Jaylen Hoard et Sekou Doumbouya se sont inscrits avant lui. Jaylen et Sekou ont également de bonnes chances de se faire drafter, le dernier nommé étant même pratiquement certain d’être sélectionné dans le top 15. Digué et Abdoulaye, eux, peuvent également rêver d’entendre leurs noms appelés par Mark Tatum au second tour. Si les cinq français venaient à tous se faire sélectionner, ils égaleraient le record datant de la cuvée 2016 où Guershon Yabusele, Timothé Luwawu-Cabarrot, David Michineau, Isaiah Cordinnier et Petr Cornelie avaient tous pu monter sur l’estrade lors de la Draft avec une casquette sur la tête. Pour en revenir à Tillie, il n’a peut-être pas exactement la même cote qu’il y a un an mais sa capacité au scoring, ses bons pourcentages et sa faculté à gober des rebonds peuvent intéresser nombre de franchises NBA. On n’ira pas non plus jusqu’à faire une Tahar Assed-Liégeon, directeur du centre fédéral de l’Insep qui déclarait que le produit de Gonzaga était de la trempe de Tony Parker, mais on peut assurer qu’il a les qualités pour devenir un excellent joueur de rotation d’une équipe de la Grande Ligue.

Sera-t-il drafté ou alors suivra t’il un chemin semblable à celui de son frère Kim, on le saura le 20 juin au Barclays Center. Allez, on y croit Killian, tu serreras la main de Adam Silver ou de Mark Tatum, on le sent.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top