Grizzlies

Deux triple-doubles de suite pour Delon Wright : c’est bon, Memphis a gagné le trade

Delon Wright

Un meneur back-up en 12-5-5, franchement, qui dit non ?

Source image : YouTube

Débarqué aux Grizzlies à la deadline, en échange de Marc Gasol, Delon Wright s’éclate dans le Tennessee. Responsabilisé par J.B. Bickerstaff, le meneur vient de claquer deux triple-doubles de suite. Et si c’était lui, le futur de Memphis ?

26/10/14, puis 20/13/12. Clairement, la double confrontation face aux Mavericks a très bien réussi à Delon Wright. Membre important du banc des Raptors pendant trois saisons et demi, le meneur a goûté aux joies du cinq majeur à neuf reprises depuis son trade à Memphis. Arrivé en compagnie de C.J. Miles et Jonas Valanciunas, contre Marc Gasol, l’ancien de la fac d’Utah se régale dans le Tennessee. Plus de trente minutes par match en moyenne, pour une production plus qu’intéressante : 12 points, 5 rebonds, 5,2 passes décisives et 1,6 interception. Free agent cet été, le frère de Dorell Wright, pourrait bien être une option intéressante pour le staff des Grizzlies. Si Mike Conley a encore une année de contrat garantie, ainsi qu’une early termination en 2020-21, rien ne dit qu’il sera toujours le visage du Grit and Grind l’an prochain. Et vu comme le FedEx Forum va être attractif cet été… le management des Grizzlies pourrait peut-être envisager de donner sa chance à D-Wright. Au vu des prestations de ce dernier depuis son arrivée dans la Ligue, en 2015, il s’agirait d’une prise de risque très minime.

Le natif de Los Angeles a montré à Toronto qu’il pouvait être un combo guard très solide en sortie de banc. L’an passé, il avait également su réciter sa partition en Playoffs, en tournant à 8,6 points, 2,2 rebonds, 2,3 assists et 1,5 steal de moyenne. Bon défenseur, complet offensivement, Wright a peut-être trouvé à Memphis la situation idéale pour exploser. Alors qu’il fêtera ses 27 ans le 26 avril prochain, le meneur pourrait se laisser tenter par une prolongation à Memphis. Avec une reconstruction autour de Jaren Jackson Jr. dans les tuyaux, la franchise du Tennessee aurait tort de ne pas tenter de prolonger son numéro 2. Meneur fiable, formaté aux exigences de la Ligue par un All-Star confirmé en la personne de Kyle Lowry, il amènerait son expérience du haut de tableau aux pensionnaires du FedEx Forum. De plus, avec le rookie Jevon Carter comme seul autre meneur remplaçant, Delon pourrait sans doute obtenir des garanties de temps de jeu de la part du front office. Toutefois, il n’est pas encore certain que le meneur longiligne (1m96, 83kg) ait vraiment l’étoffe d’un titulaire. Plutôt fiable balle en main, son tir extérieur est en revanche encore largement perfectible (23,9% du parking depuis son arrivée à Memphis), ce qui pose tout de même un gros problème dans la NBA actuelle.

Une saison supplémentaire comme back-up de Mike Conley pourrait bien représenter le compromis idéal pour tous les partis. Avec un nouveau top meneur pour le pousser à l’entraînement, et une place de titulaire en ligne de mire, Delon Wright se retrouverait dans les meilleures dispositions pour prendre les clés d’une franchise NBA. Mais l’été promet d’être bouillant au sein de la Ligue, et le meneur pourrait bien céder aux sirènes d’une autre équipe. Une qui ne serait pas promise à la lottery, par exemple.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top