Thunder

Preview Thunder – Warriors : la cupcake party est mise entre parenthèses mais on se rattrapera avec le salé

Kevin Durant

On devrait être préservé de cette scène la nuit prochaine.

Source image : YouTube

Les Warriors et le Thunder se retrouvent pour la dernière fois de la saison régulière à la Chesapeake Arena d’Oklahoma City à 1h30 du matin. Tous les habitants de la ville avaient déjà prévu leurs meilleures vannes mais la principale attraction de la soirée ne sera peut-être pas en tenue. Tant pis, car il y aura bien match à OKC.

Kevin Durant ou pas, ces deux équipes ne s’aiment pas. Régulièrement adversaires, notamment en Playoffs (le comeback de 2016 a encore du mal à passer pour certains), on parle ici de deux contenders pour les Finales NBA au sein de la Conférence Ouest. Mais avant de se retrouver pour une série en sept dont tout le monde rêve secrètement, le match de ce soir doit permettre au vainqueur de prendre un avantage psychologique sur son adversaire. En effet, même si OKC ne devrait pas revenir à hauteur des champions en titre en un mois, c’est l’occasion de gagner le tie-breaker et donc, de remporter la série qui les oppose en saison régulière. Rien d’officiel mais un petit bonus toujours bon à prendre sur la longue route qui mène jusqu’aux Playoffs où Russell Westbrook et Stephen Curry sont faits pour se retrouver cette année. Les deux meilleurs ennemis sont actuellement dos à dos, avec une victoire chacun. Golden State avait fait plaisir aux fans avec une première victoire à domicile le soir de la remise des bagues mais le Thunder s’était bien vengé avec une claque de près de 30 points à la maison synonyme de plus grosse série de défaites pour Steve Kerr depuis qu’il est à la tête de son équipe. Les débats devraient être plus équilibrés cette nuit, même si KD est fortement incertain selon son entraîneur après avoir déjà manqué le choc contre les Rockets remporté par GS en milieu de semaine.

Tranquillement, les Dubs ont allumé le minuteur pour préchauffer avant le début des choses sérieuses, dans un mois. La ridicule défaite contre les Suns semble avoir servi de leçon aux champions à commencer par DeMarcus Cousins qui sort juste de son meilleur match de la saison à Houston (27 points, 8 rebonds et 7 passes). S’ils manquent parfois de motivation pour affronter des équipes adeptes du tanking, Steve Kerr n’aura pas à parler très longtemps pour obtenir des joueurs déterminés ce soir. L’historique est déjà bien fourni et quelques cupcakes en carton devraient garnir les gradins pour faire monter la température de quelques degrés même si KD est listé comme DNP sur la feuille de match. Personnellement aussi, Stephen Curry aura quelques comptes à régler avec l’un des meilleurs meneurs du pays. On le sait, le sniper est à OKC comme chez lui et on se rappelle comme si c’était hier de son fabuleux tir au bout de la prolongation en 2016. On n’ira pas jusqu’à lui demander de refaire la même cette nuit, un tir au buzzer du quatrième quart-temps nous suffira amplement. Le fils de Dell et le frangin de Seth est parfois un peu trop vite oublié de la course au MVP et il souhaitera sûrement rappeler à tout le monde son existence lors de ce match diffusé en antenne nationale. Sans le deuxième plus gros marqueur des Warriors, il aura la voie libre pour faire fumer le gun. Mais la meilleure attaque de la Ligue aura fort à faire face à la quatrième défense du pays (106,3 points encaissés toutes les 100 possessions).

L’absence potentielle du Snake n’est pas forcément une mauvaise chose pour le Thunder qui va pouvoir laisser l’affectif de côté pour se concentrer sur son opposition. Pas de front contre front entre le Brodie et son ancien franchise player mais il y aura quand même de beaux duels lors ce main event de la nuit. Au poste 1, ce seront donc deux All-Stars qui se feront face dans des styles très différents. Dans la peinture, les golgoths seront de sortie avec DMC et Steven Adams qui n’est pas le dernier pour mettre des petits coups bien sentis dans les cotes afin de faire sortir son adversaire du match. Enfin, Paul George devrait croiser Andre Iguodala en défense individuelle. Le MVP des Finales 2015 était le remplaçant de KD lors du dernier match et il donnera tout pour empêcher PG13 de mettre ses 28 points de moyenne depuis le début de la saison. En attaque, ce sera plus compliqué pour Iggy mais il pourra passer la balle tout autour de lui pour arroser derrière l’arc. Ça fait du beau monde sur le parquet et ça donnera un petit air de Playoffs à ce match qui peut aussi permettre à OKC de remonter sur le podium demain matin.

Le match de ce soir fait partie des rares must-wins pour Golden State en saison régulière et il nous permettra également d’assister à un duel à distance entre deux candidats au titre de MVP puisque PG et Steph Curry sont en embuscade derrière Giannis et James Harden. On dit que les absents ont toujours tort et le forfait de KD ne nous empêchera pas de nous connecter vers 1h30 pour kiffer devant un bon gros match de basket. On compte sur vous aussi ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top