Lakers

Selon LaVar Ball, les Lakers ont donné une attitude de loser à son fils : c’est vrai que ça gagne plus à Phoenix

Lavar Ball

La logique selon LaVar Ball.

Source Image : Youtube

Six mois, c’est à peu près le temps durant lequel LaVar Ball a résisté avant de s’emparer des micros tendus tous les matins devant chez lui pour sortir de nouvelles conneries. On ne l’entendait plus, on aurait même pu penser qu’il était mort mais le daron le plus détesté de la NBA est finalement de retour parmi nous pour nous faire marrer.

LaVar, LaVar, LaVar, tu nous avais manqué quand même, on va pas se mentir. Tu vas bien ? T’as fait quoi pendant tout ce temps ? Tu t’es bien reposé pour revenir plus en forme ? Tant mieux, on attendait que ça ! On avait déjà entendu le papa Ball s’exprimer sur les rumeurs de transfert qui entourent son aîné et sa préférence concernant sa future destination : Phoenix. Sentant que son gamin était sur la sellette, il s’est permis d’intervenir et il a fait mouche dès sa première sortie. S’apercevant qu’il risquait de voir le meneur déménager en Louisiane, il a indiqué qu’il ne souhaitait pas le voir jouer à New Orleans mais plutôt aux Suns, là où aucun meneur n’est réellement installé. Sauf que, problème, le deal envoyant Anthony Davis à L.A. a du mal à se concrétiser et à 24 heures de la deadline, il se pourrait bien que Lonzo, Brandon, Kyle et compagnie restent en pourpre et violet un peu plus longtemps que prévu. LaVar aurait dû se sentir un peu bête de l’avoir ré-ouverte et pour éviter tout problème au fiston il aurait pu remettre son bâillon. Sauf qu’on parle quand même là d’un phénomène de foire qui a fait une télé-réalité sur sa famille et a participé à un événement de la WWE, ce n’est pas n’importe qui. Du coup, au micro de Ron Gutterman de Lakers Nationil nous donne son avis sur la franchise californienne depuis l’arrivée de son fils.

« Les Lakers ont donné à mon fils cette attitude de perdant. Si vous regardez mes garçons, une chose qu’ils font, c’est gagner… Quand il est arrivé chez les Lakers, Luke Walton était le pire entraîneur de tous les temps pour Lonzo parce qu’il avait une mentalité de loser. Il perd depuis trois ans. Pourquoi ça ne marche pas à L.A. ? Parce que, Lonzo, il rend tout le monde meilleur. Comment pouvez-vous rendre quelqu’un meilleur si vous avez quatre personnes qui manient la balle sur le terrain ? Tu le mets dans un coin, tu essaies d’en faire un 3-and-D. Il n’a jamais été un gars qui se contente de tirer à trois et d’aider en défense. C’est un gars qui contrôle le jeu. »

Cette fois-ci, il s’est carrément lâché en pensant que son gamin étant déjà parti de Los Angeles. On connaît l’animal et pas sûr qu’il sache lire les news du Woj… Du coup c’est toute l’institution Lakers qui en prend plein la tronche et notamment Luke Walton qui a tout de même réalisé le meilleur départ de l’histoire de la NBA avec les Warriors en 2015-16 avec une série de 24 victoires pour commencer la saison. Presque violent dans ses propos, LaVar a clairement lâché toute sa frustration qu’il accumulait depuis juillet. Un retour aux sources qui nous fait bien marrer, parce que vu le bordel actuel au sein de la franchise, LaVar qui ramène sa fraise dans toute cette histoire de transfert ça peut être all-time. En plus, il ose dire Lonzo est mal utilisé alors que… Wait what ? On rêve où il vient de dire quelque chose de pertinent là ? Donc un des mecs les plus fous de tout l’univers médiatique de la NBA a remarqué qu’aligner quatre mecs qui ont besoin d’avoir la balle entre les mains en même temps sur un parquet n’était pas une solution efficace même si on met un pivot éboueur au milieu. Bizarre tout de même, nous qui pensions que c’était juste le businessman le plus subjectif de la planète, il serait en fait plutôt bon analyste ou alors c’est simplement tellement une évidence que même un aveugle l’aurait remarqué. Enfin bref, LaVar met une fois de plus son fils dans une position très délicate en critiquant directement son coach. Pauvre petit, on compatit…

LaVar nous avait manqué, sa pertinence et sa délicatesse en font un mec qu’on écoute avec plaisir et envoûtement. Mais on ne sait pas pourquoi, on dirait bien que la Lakers Nation serait bien contente de se débarrasser d’un tel boulet.

Source texte : Lakers Nation

Les visiteurs ont tapé :

1 Comment

1 Comment

  1. Dimi

    7 février 2019 à 9 h 28 min at 9 h 28 min

    Je suis d’accord avec lui mais il redevient petit à petit comme avant.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top