Raptors

Preview Raptors – Pacers : Toronto enchaîne les chocs, attention à la casse

Serge Ibaka

Premier Back-to-Back pour Kawhi ?

Source image : NBA League Pass

Le gros choc de la soirée se déroulera dans le grand nord puisque les Raptors reçoivent les Pacers, respectivement les numéros deux et trois à l’Est. Les deux équipes nous avaient offert un thriller d’exception le 19 décembre dernier et on en attend pas moins cette nuit. Début des hostilités à la Scotiabank Arena à partir de 1h30 du matin.

Si les dieux du basket nous entendent, on commande la même chose que le dernier duel entre ces deux équipes qui avait tenu toutes ses promesses. Alors certes, les trois-quarts du match avaient été globalement gérés sans trop de difficultés par les Pacers mais quel finish ! Un lockdown défensif de tout premier ordre pour retourner Indiana et offrir aux fans l’un des plus beaux comeback de ce début de saison, malgré l’absence de deux titulaires et du sixième homme. Kyle Lowry et Jonas Valanciunas devraient toujours manquer à l’appel cette nuit mais Serge Ibaka est de retour dans le groupe et aura son rôle à jouer, particulièrement sans Kawhi Leonard qui est annoncé out. The Klaw n’est pas blessé mais Nick Nurse l’a toujours préservé lors des back-to-back de l’équipe cette année. Si le coach avait affirmé récemment que sa star pourrait les effectuer à partir de 2019, il ne prendra pas le risque d’aligner son joueur alors qu’il sort d’un match particulièrement usant à devoir se coltiner le Greek Freak.

Sugar K mis au repos, les habituels lieutenants seront alors mis face à leurs responsabilités. On pense à Ibaka bien sûr mais aussi à VanVleet et Pascal Siakam, particulièrement tranchant lors de sa dernière sortie. Le matchup entre les deux raquettes sera intéressant à suivre puisque le tandem Young-Turner est une des forces des Pacers cette saison. L’ailier-fort, véritable couteau suisse de son équipe, a un apport qui ne se voit pas tellement dans ses chiffres (12 points, 6 rebonds et 1,6 steal tout de même), s’occupant souvent du meilleur attaquant adverse en défense tout en laissant Oladipo et Turner prendre le leadership en attaque : le genre de soldat qu’il faut prendre pour attaquer une saison NBA. Myles Turner, justement, ne fait pas trop parler de lui mais réalise une saison convaincante : pas meilleur aux points ou aux rebonds, le joueur a par contre progressé au tir longue distance (39%) et surtout aux contres ! Meilleur bâcheur de la NBA avec 2,8 baffes par match, le Texan s’affirme de plus en plus dans un rôle d’intimidateur à l’intérieur et son duo avec Young est pour beaucoup dans la solidité défensive des Pacers cette saison (deuxièmes de la ligue au défensive rating et premiers aux points encaissés). En termes de contre, il aura à qui parler avec Serge Ibaka : le géant espagnol a longtemps été considéré comme une référence défensive en NBA et il peut reprendre son rôle de « Iblocka » le temps d’une soirée histoire de marquer son territoire. Sa meilleure moyenne en carrière ? 3,65 contres par match, plutôt flippant.

La forme du moment est clairement à l’avantage des Pacers puisque la bande à Oladipo reste sur six victoires consécutives et ils ont même gagné treize de leurs quinze derniers matchs. Leur dernière défaite en date ? Contre les Raptors… à la Scotiabank Arena. Ce match aura forcément un parfum de revanche et s’il fallait une motivation supplémentaire à Nate McMillan et les siens, le vainqueur de ce match se réveillera deuxième à l’Est demain matin. Toronto qui tombe à la troisième place, qui aurait parié cela il y a un mois ?

Les Raptors vont-ils se payer un deuxième concurrent en deux jours ? A la maison, rien est impossible pour eux mais attention aux jambes qui tremblent après les efforts de la nuit passée : Dipo et les siens n’attendent que ça. 

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top