Equipes

Les franchises NBA expérimentent la ligne à 4-points : quand le spacing prend une toute autre dimension

Trae Young

Bientôt un shoot comme un autre ?

Source image : NBA League Pass

Avec l’utilisation de plus en plus prononcée du tir à longue distance, le spacing est devenu une religion en NBA, au point que certains ont avancé l’idée d’une ligne à 4-points afin d’étirer davantage le jeu et faire la part belle aux meilleurs shooteurs de la ligue, un vieux serpent de mer qui revient inexorablement. 

Qu’il paraît loin le temps où la NBA était dominée par les intérieurs et le jeu au poste : désormais les vrais big men sont en voie d’extinction et le shoot longue distance est roi. Le spacing, principe selon lequel l’équipe doit étirer le jeu par le biais de shooteurs extérieurs afin de créer un maximum d’espace à l’intérieur vit déjà très bien dans la ligue, principalement grâce aux Warriors, mais il pourrait connaître une nouvelle évolution avec l’instauration d’une ligne très longue distance à 4-points afin de récompenser les joueurs capables de shooter du logo comme Stephen Curry par exemple. Il y a deux ans, Phil Jackson avait émis l’idée de créer une nouvelle ligne à 10 mètres 67 soit plus de trois mètres derrière la ligne actuelle afin de favoriser les shooteurs mais aussi d’aider les comebacks pour les équipes qui seraient menées assez largement au score. Évidemment, il y a ceux qui veulent voir encore plus de tirs extérieurs et il y a ceux qui veulent rester au jeu tel qu’ils l’ont toujours connu : les arguments sont recevables pour les uns comme pour les autres mais aucun vrai débat n’a jamais eu lieu puisque la ligue a toujours enterré le projet de la ligne à 4-points … du moins pour le moment. Chaque année ou presque, on constate des shoots à huit, neuf voire dix mètres et chaque année, il y a un spécialiste, un ancien joueur ou coach qui lance la perche pour voir l’instauration d’une nouvelle ligne sur le parquet : aussitôt dit, aussitôt oublié.

Cette année, c’est Malika Andrews d’ESPN qui nous parle de la ligne à 4-points mais sous un angle nouveau puisque certaines franchises auraient d’ores et déjà placé une nouvelle ligne sur leur parquet d’entraînement, autant pour se préparer à une éventuelle évolution que pour travailler le spacing actuel. Elle s’appuie ainsi sur le travail effectué par cinq franchises pour étayer son propos : les Sixers, les Hawks, les Bulls, les Bucks et les Nets. Le premier à avoir fait usage d’une nouvelle ligne à l’entraînement était Brett Brown à Philadelphie, puisqu’il l’utilise déjà depuis presque… deux ans ! L’ancien assistant de Gregg Popovich a également tracé d’autres zones « virtuelles » au poste bas afin de travailler le positionnement de ses joueurs entre le rebond offensif et le repli défensif pour des résultats convaincants puisque son équipe est la cinquième meilleure équipe au nombre de points encaissés en transition. Lloyd Pierce est également un grand fan de ce concept, qui permettrait à un joueur comme Trae Young de mener l’équipe depuis le logo et de forcer l’équipe adverse à défendre sur presque la moitié du terrain, une idée qui semble assez flippante pour les défenses. Cette position reculée des shooteurs est aussi une chance inouïe pour des joueurs comme Giannis Antetokounmpo qui se retrouve avec une raquette totalement désertée du fait de la présence de ses quatre coéquipiers à l’extérieur : raison pour laquelle Mike Budenholzer a demandé à Brook Lopez de passer la moitié du temps dans le corner pour éloigner tout big man pouvant stopper le Freak.

Cette nouvelle règle pourrait d’ailleurs causer encore plus de dommages pour les intérieurs traditionnels qui ont déjà un mal fou à sortir à 7 mètres 23, mais qu’en sera-t-il si demain, un joueur comme Joel Embiid se met à shooter à 10 mètres ? Des profils comme DeAndre Jordan, Hassan Whiteside voire Rudy Gobert pourraient tout simplement être amenés… à disparaître : comme quoi le spacing peut rendre le jeu encore plus spectaculaire mais au détriment d’un certain type de joueurs qui pourraient tout à fait reprendre le pouvoir d’ici une dizaine d’années selon l’évolution du jeu.

Si l’idée d’une ligne à 4-points peut paraître farfelue pour certains, il ne faut pas oublier que l’apparition de la ligne à 3-points en NBA en 1979 était tout autant critiquée et qu’aujourd’hui elle est devenue une évidence pour tous. On n’est donc évidemment pas à l’abri d’une nouvelle évolution des règles, qui bouleverserait encore un peu plus la NBA que nous connaissons actuellement. 

Les visiteurs ont tapé :

2 Commentaires

2 Comments

  1. Nothing_but_net

    19 décembre 2018 à 19 h 36 min at 19 h 36 min

    Et pourquoi ne pas reculer la ligne tout simplement ?

    • Tom

      22 décembre 2018 à 20 h 14 min at 20 h 14 min

      Effectivement, je ne comprends pas non plus pourquoi il serait impossible de simplement reculer la ligne des 3 points ??
      Cela compliquerait trop les stats entre les avants/après le déplacement de la ligne des 3 pts

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top