Raptors

Le duel de la mort est devant nous : Kawhi Leonard, Giannis Antetokounmpo, Raptors, Bucks, let’s go !

kawhi giannis
Source image : Montage NBA League Pass

Vous le vouliez ? Vous l’avez. Après un premier match entre Raptors et Bucks sans la présence des deux stars, Kawhi Leonard et Giannis Antetokounmpo s’affronteront bien cette nuit, dans une salle canadienne bouillantissime.

La déception était palpable. Il faut dire que la hype était énorme. Le 30 octobre dernier, tout le monde s’était donné rendez-vous à Milwaukee pour the duel de la mort qui tue, entre Raptors et Bucks. Sur le papier, l’affiche était incroyable. Deux équipes encore invaincues, deux armées dirigées par des joueurs incroyables, deux nouveaux coachs prêts à se mettre sur la gueule, la totale. Le problème ? C’est que notre petit fantasme mondial sera réduit en poussière par un combiné des plus frustrants. Repos pour Kawhi, blessure pour Giannis, résultat on a eu droit à un match entre les Rapto et les Bus, alors qu’on voulait les Raptors contre les Bucks. Et ce n’est pas pour discréditer Mike Budenholzer, qui a dominé cette soirée en faisant gagner les siens à domicile sans la présence d’Antetokounmpo. Simplement, on voulait notre main event entre les deux meilleurs joueurs de la Conférence Est (shhh shhh, Joel), et on nous l’avait sucré : ce soir, ce sera pour de vrai. Direction Toronto, dans une salle où peu de monde a pu sortir vivant et avec une victoire sous le bras. New Orleans, Detroit, Denver, trois franchises seulement, auxquelles les Bucks veulent s’ajouter. Ces derniers temps, ça n’a pas trop été la teuf pour Eric Bledsoe et sa clique, eux qui sont redescendus sur terre et ont enchaîné les vilaines défaites. Quatre revers sur les sept derniers matchs, un coup de mou qui devra être géré dans une grosse ambiance cette nuit, les soldats de Milwaukee ayant un vrai test à relever au Canada. Faire chuter le leader de la Conférence Est dans son antre, ça c’est le genre de trophée que tu accroches au-dessus de ta cheminée à côté des flingues.

Et quand il faut réaliser ce genre d’exploit, à qui les Bucks font appel ? Giannis, évidemment. Le Freak ne pourra pas y arriver tout seul, surtout contre un effectif aussi léché que celui des Raptors, mais le phénomène grec sait qu’il ne sera pas sur n’importe quelle plateforme ce dimanche. En duel avec Kawhi Leonard, Antetokounmpo doit avoir en tête que le titre de meilleur joueur de la Conférence Est est sur la table. Ce n’est pas un match seulement qui va mettre fin au débat, mais pour ce qui est de l’orienter, ça oui. On a d’ailleurs vu l’ailier de Toronto envoyer une perf monstre pour la venue des Sixers récemment, ce n’était pas parce que Leonard a une ex en Pennsylvanie. Quand Joel Embiid débarque chez lui, Kawhi sort les griffes. Et ce sera la même chose dans ce match contre Milwaukee, Giannis étant très clairement dans la conversation du titre de MVP au bout de 25 matchs. Les Raptors ont d’ailleurs eux aussi la pression. Car s’ils sont séduisants sur cette entame de régulière, chuter contre un prétendant de l’Est devant son propre public ne serait pas la meilleure des idées. Déjà que les Bucks se sont imposés lorsque les deux mâles alpha étaient de côté, voir Milwaukee l’emporter devant Drake et ses potes ne ferait que renforcer la confiance des hommes de Mike Budenholzer, en anticipation de potentielles retrouvailles au printemps prochain. Kyle Lowry, Serge Ibaka, Pascal Siakam, Brook Lopez, Khris Middleton et Malcolm Brogdon seront aux aussi très attendus, mais tous les regards seront posés sur la matchup des ailiers.

On en a parlé tout l’été, Jojo Embiid essaye de squatter la conversation, mais nous voici enfin devant le match tant attendu : Kawhi versus Giannis, c’est qui du coup le nouveau patron de la Conférence Est ? Y’a de bonnes chances pour que LeBron soit lui aussi devant l’écran, à minuit pétantes.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top