Nuggets

Denver retrouve ses couleurs : 3ème victoire de suite, le Thunder dans la popoche arrière

Gary Harris - Jamal Murray
Source image : YouTube

Après un excellent début de saison puis une mauvaise passe assez inquiétante, Denver a pu retrouver ses vrais Nuggets en sortie de Thanksgiving. En fait, c’est juste que les petiots avaient la dalle : troisième victoire de suite pour la bande à Jokic.

C’est donc ça, ce qu’il leur fallait ? De la dinde chez les Nuggets ? On est peut-être sur une affaire lugubre du point de vue des vétérinaires et des diététiciens, mais force est de constater qu’il y a une sorte de date autour de laquelle Mike Malone et ses hommes vont pouvoir se situer. Dès la reprise, et tout le monde l’a vu de près comme de loin, Denver propose un basket fabuleux en alternant grosse défense avec attaque intelligente. Les victoires s’enchaînent, la manière y est, et tout en haut de la Conférence Ouest se situent les Nuggets, propriétaires d’un somptueux bilan de 9 victoires pour 1 seule défaite. Un nouveau prétendant à la couronne ? Slow down. Comme prévu, ou du moins comme imaginé, Paul Millsap et sa clique vont retourner sur Terre et se taper un atterrissage particulièrement violent une fois l’atmosphère pénétrée : 6 défaites sur les 7 matchs suivants, douce schizophrénie après avoir émerveillé les habitants du Colorado sur les deux premières semaines de compétition. Soudain, Malone et ses joueurs n’y sont plus, et on demande une seule chose chez les fans, un déclic. Une victoire, une étincelle comme crierait Johnny, quelque chose qui puisse relancer la machine et permettre aux Nuggets de reprendre la belle initiative du début de saison. Et c’est Thanksgiving qui servira de plateforme, un point daté sur le calendrier, totalement inattendu et pourtant au centre du regain de forme de Denver. Minnesota en entrée ce jeudi, Orlando en plat ce vendredi puis le Thunder en dessert ce samedi (et sur un back-to-back siouplé), autant dire que la semaine fût copieuse. 

Ce qu’on aurait aimé vous dire, initialement, c’est que ce match entre Oklahoma City et Denver était sensationnel, qu’il y avait du beau jeu, des performances exceptionnelles, de la vraie intensité et une rivalité remise au goût du jour entre deux rivaux de la Division Nord-Ouest. Le problème, c’est que petit un on n’a pas envie de vous mentir, car petit deux c’est totalement faux. Cette rencontre était une purge, un distributeur de briques en automatique, un faux-rythme comme on n’aime pas en voir alors qu’on a commencé la saison il y a un mois. C’est simple, pour vous donner une idée de la galère visuelle que c’était, 6 des 10 joueurs de Denver étaient à moins de 50% de réussite au tir (19/55 pour le trio Murray-Juancho-Jokic), et seulement deux joueurs du Thunder étaient dans le positif au shoot. Allez, on met le scaphandre : 36% de réussite au tir dont 23% de loin pour OKC, 41% au de réussite au tir dont 31% de loin pour les Nuggets, paye ton ophtalmo. Mais paye aussi cette nouvelle version de la franchise du Colorado, qui a toujours été reine de l’attaque donc souvent dépendante de sa réussite au shoot. Ces Nuggets sont différents, car comme montré en ce début de saison, il peut y avoir de la gagne sans planter 120 points dans la tête de l’autre. Une grosse défense et c’est tout un groupe qui s’élève, sans pour autant compter sur Gary Harris, touché à la cheville. La mini-tempête de début-novembre semble donc passée pour Denver, qui va pouvoir reprendre gentiment son rythme de croisière et nous éviter un nouveau breakdown dans deux semaines. Ce serait quand même con, entre nous, qu’on se retrouve dans un mois pour affirmer qu’il fallait la bûche de Noël pour relancer cette équipe. La dinde, c’est déjà bien pour commencer.

Avant la réception des Lakers ce mercredi, les Nuggets vont pouvoir digérer au calme leur bon petit repas de cette semaine. Trois matchs, trois victoires, Thanksgiving reviendra dans un an mais il faut désormais penser à revivre à nouveau. C’est plutôt bien parti, merci pour le digestif.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top