Suns

Le best-of des Suns 2017-18 : si vous ne connaissez pas encore Josh Jackson, il va falloir se mettre à la page

Josh Jackson

Le gamin sait tout faire. En défense ou en attaque, pour faire gagner des matchs ou pour mettre un mec sur un poster.

Source image : YouTube

En attendant le 16 octobre et la reprise des hostilités, TrashTalk vous offre chaque jour le best-of 2017-18 de l’une des trente franchises NBA. Histoire de se mettre bien avant la reprise, histoire de ne pas oublier que le basket est le plus beau sport du monde, juste devant la pétanque du mois d’août, celle qui se pratique une boule dans la main gauche et un verre de rosé dans la droite. Allez, highlights.

Attaquons donc cette série de best-ofs avec dix minutes de bonheur made in Arizona. Première info pour les noobs, il n’y a pas que Devin Booker à Phoenix. On rassure tout de même les fans de la première heure de l’ancien sosie de Sammy Seghir, Devin est bien présent dans les highlights qui suivent, à base de gros tirs du parking, de buzzer-beaters, de popopopo, de grosses crêpes et même d’arabesques rappelant un fameux Taureau frappé du n°23. Pour le reste ? On fait une bise aux anciens Marquese Chriss et Alex Len, l’un tirant son épingle du jeu à plus de trois mètres au dessus du cercle alors que le second aura quand même démontré avec les Suns qu’il était au moins capable de terminer correctement un pick and roll. Dragan Bender nous prouve également qu’il est le n°35 le plus viril de la ligue alors que Tyson Chandler nous fait profiter de ses bons restes et de son talent en matière d’horloge.

Passés deux ou trois éclairs de génie de Tyler Ullis et Shaquille Harrison et une démo d’un Danuel House qu’on attend au Slam Dunk Contest 2019, big up pour finir au dénommé Josh Jackson. Ses 13,1 points et 4,6 rebonds sont finalement anecdotiques, tant le rookie a annoncé la couleur pour sa première saison chez les grands. On en parlait d’ailleurs en long, en afro et en travers juste ici, l’ancien étudiant de Kansas a déjà vendu du rêve à maintes reprises et les highlights ci-dessous en sont la preuve. Sang-froid, attaque, défense, AD, altitude, handle, Poeltl, le gamin possède déjà un carquois rempli de flèches diverses et variées, le genre d’armes qui pourraient en étonner plus d’un pour l’acte II de la carrière du petit. Alors rendez-vous dans 30 jours pour en avoir le cœur net, et rendez-vous juste ci-dessous pour kiffer.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top