Blazers

Damian Lillard sort le meilleur workout de l’été : un bon gros troll envers ceux qui postent un max pendant l’été

adidas Alphaskin : la compression développée par la marque aux Trois Bandes

Damian Lillard aka le trolleur des gars qui se défoncent sur les vidéos de workout.

Source : Adidas

On le sait, en NBA l’été a une place particulière. C’est l’occasion pour les joueurs de récupérer d’une saison interminable mais surtout de se renforcer en prévision de la saison suivante. Du coup, les joueurs se postent régulièrement à la salle de muscu ou en workout histoire de montrer leurs progrès et de faire monter la hype. Des manières de faire désapprouvées par Damian Lillard, trollé car il ne s’est pas montré en train de s’entrainer, dont la réponse est aussi cinglante que son sang est froid.

 Tout est parti d’un tweet d’un fan des Rockets, s’étonnant de n’avoir pas entendu parler de Damian Lillard cet été. Effectivement Dame a été particulièrement invisible pour ce qui est des workouts, un peu comme durant les Playoffs. Piqué au vif le numéro 0 des Blazers a directement répliqué, avec une punchline nette et sans bavure en bon rappeur qu’il prétend être.

« Eh bien, 4,6 millions de personnes devraient être dégoutées que leur meneur préféré ait été partout sauf au gymnase cet été. On l’a vu au studio, sur 2K et maintenant en train de boxer. Pas un seul open run ou un seul workout. Même CJ a été à des open runs. » Par le fan des Rockets et notamment de James Harden.

« Mes entraînements ne nécessitent pas une équipe de tournage. » Rétorque sèchement la star de Portland.

Et ça ce n’est que la première partie. Pas le dernier lorsqu’il s’agit de se faire remarquer, même si d’habitude c’est plutôt pour essayer de décrocher une place au All Star Game, le meneur fait preuve d’imagination et va prendre le fan au pied de la lettre en postant son propre workout. On vous laisse apprécier cette petite merveille.

« Quand tu ne postes pas de workout ça ne veut pas dire qu’il n’y en a pas … Donc voilà ce que vous aimez voir. »

Du grand n’importe quoi. Entre hula hoop, déguisement ignoble, air ball, le tout en devant jouer avec des raquettes ou en faisant tirer dessus à coup de Nerf, c’est un workout complètement loufoque à conserver dans l’histoire du troll. Si le meneur s’est bien amusé il soulève un point intéressant. En effet, l’ultra médiatisation de la NBA pousse les joueurs à se montrer tout le temps et sous le meilleur jour possible. Des campagnes afin de rassurer les fans sur la forme physique ou les progrès de leurs poulains durant l’été, de faire monter la hype, un peu comme celle de l’année dernière où c’était la course à celui qui perdrait le plus de poids afin de paraître le plus affuté. Et notamment Carmelo Anthony avec son délire de « Hoodie Melo », qui teasait une belle saison à OKC. On connaît le résultat, 25 millions sans pouvoir balancer une brique à Atlanta, un contrat au minimum vétéran aux Rockets, et bye bye l’Oklahoma, même si on ne peut pas enlever aux fans le plaisir de voir leur chouchou se donner à fond pour être au top pendant la saison, de continuer à les éblouir même pendant la off season.

Des workouts, des exhibitions, du joueur qui paraît au top de sa forme en balançant du gros tomar ou en alignant les ficelles du parking, mais pour Lillard, la réalité démarre à la reprise de la saison, le reste n’est que grigri et façade. Et bien on te prend au mot mon gars, tu troll mais maintenant va falloir prouver que toi aussi t’as taffé pendant l’été.

Source : NBC Sports

1 Comment

1 Comment

  1. Blouson Noir

    18 septembre 2018 à 21 h 48 min at 21 h 48 min

    Rho bordel, trop trop bien 😀

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top