Blazers

Damian Lillard cartonne contre les Spurs : 37 points à 7/11 à 3-points et 12 assists, Portland relève la tête

Damian Lillard

Fait du bien celle-là.

Source image : NBA League Pass

Si l’on avait un quota d’articles à écrire, celui-ci en ferait partie. Nuit pas folle, des blowouts à droite à gauche, la moindre perf’ à plus de 30 points qualifiée d’« historique » pour faire croire à ceux qui sont restés debout qu’ils n’ont pas eu tort (ils ont eu tort). M’enfin, les fans de Portland y ont trouvé leur compte. C’est le principal.

La jolie boxscore maison, c’est par ICI !

Septième tireur à 3-points le plus prolifique de tous les temps.

2283 pastilles envoyées, Jason Terry dans le rétro, et surtout la victoire au sortir de trois défaites consécutives. Cette nuit, Damian Lillard et toute l’armada offensive des Blazers ont retrouvé le sourire. Ce n’étaient que les Spurs en face, un groupe de Texans blessés qui pensent plus à Victor Wembanyama qu’à leurs carrières respectives, mais c’est toujours bon pour la confiance. 147 points inscrits dont 100 par les titulaires, ce qui veut dire… ce qui veut dire que le banc de Portland a enfin élevé son niveau de jeu. Ou que le garbage time a été long, mais ne volons pas le peu de plaisir procurés par les Blazers à leurs fans en ce mois de janvier : le banc de Portland a enfin élevé son niveau de jeu. Merci à Shaedon Sharpe pour les 19 points à 8/12 au tir, le pétard en très haute altitude, et tapote dans la nuque de Nassir Little pour sa belle régularité sur les dernières rencontres. Gros match également de Gary Payton II, pas scoreur mais très précieux dans les duels (ce qui veut absolument tout et rien dire, plus rien que tout d’ailleurs). La second unit s’est refaite une santé. Espérons que cela tienne mercredi soir pour la réception du Jazz.

Rendons au Big Three ce qui appartient au Big Three : un Dame à 37 points à 7/11 à 3-points et 12 assists, Jusuf Nurkic déguisé en Thomas Bryant avec 25 points, 11 rebonds et 7 assists, Anfernee Simons en embuscade avec 26 points nets et presque sans déchets (9/15 au tir). Le plus triste, c’est que même quand tout le monde est bon, il y en a un qui trouve le moyen de repartir du Moda Center tout grognon. Seulement 3 points à 1/9 au tir pour Jerami Grant. Pas de confiance engrangée contre l’un des maillons faibles de la Conférence Ouest. Tout le monde ne peut pas cartonner mais c’est dommage. Côté Spurs, très belle répartition de la marque avec huit joueurs à au moins 11 points. Jeremy Sochan et Keldon Johnson toujours en leaders, Jakob Poeltl a perdu son duel contre Jusuf Nurkic (le contraire n’eût pourtant étonné personne). Bon et puis quand même 147 points d’encaissés : ça la fout mal quand on a le coach qu’on a. Circonstance atténuante, Damian Lillard a très solidement réparé sa montre.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top