Celtics

Gordon Hayward peut enfin souffler : l’ailier se sent bien et prêt pour la reprise de la NBA

Gordon Hayward

Le calvaire est définitivement terminé.

Source image : youtube

Les actualités concernant Kyrie Irving et Gordon Hayward nous parviennent petit à petit. Après avoir suivi les opérations de l’un et la rééducation de l’autre pendant l’été, les bonnes nouvelles continuent de tomber. C’est désormais quasi-sûr, l’ailier devrait être en tenue le 16 octobre prochain, et tentera de tenir l’intégralité du premier match sous les couleurs de Boston. 

Il est enfin temps de l’annoncer. Un an après cet épisode qui donne froid dans le dos quand on y repense, on peut tourner la page. Gordon Hayward a repris les oppositions 5 vs 5 avec du contact, ce qui représente la dernière véritable étape de sa longue rééducation, après avoir explosé sa cheville lors du tout premier match de la saison NBA il y a quasiment un an. A quelques jours du training camp et un mois du season opener, seule une rechute ou une autre blessure pourrait empêcher Hayward d’être en tenue face aux Sixers. Gros duel qui nous attend, d’ailleurs, entre deux franchises souhaitant récupérer le trône de la Conférence Est. Et cette rivalité, Hayward souhaite y prendre part pour permettre aux Celtics de retrouver le goût des Finales NBA. Le joueur s’est exprimé sur tout le processus qu’il a dû affronter cette année auprès de USA Today : il faut avancer, mais impossible d’oublier ce qu’il a traversé.

« J’ai dit à pas mal de personnes que le plus dur a été un challenge mental : devoir se battre pour se guérir en étant incapable de jouer. J’espère ne jamais devoir revivre ça. Quand ça t’arrive, il y a bien sûr des jours très sombres, des jours où tu te demandes si tu seras le même joueur. A quoi ressemble l’avenir ? Le futur ?

Ma famille m’a beaucoup aidé, ma foi également. Ça remet tout en perspective. Tu dois trouver de la joie dans des petites choses de la rééducation. Trouver un peu de bonheur. Juste être au camp quand les gars étaient en ville, blaguer avec les membres du staff, des petites choses comme ça font beaucoup de bien. »

Ce n’est jamais facile pour un joueur qui a subi une grave blessure de raconter tout le processus de guérison. Si les fans des Celtics et de NBA avaient d’autres matchs tout au long de la saison à se mettre sous la dent, Hayward a, de son côté, passé son année entre l’hôpital, la salle et le gymnase pour revenir au meilleur de sa forme. Ses coéquipiers ont également dû passer à autre chose, mais ils ont beaucoup aidé leur pote à travers leurs résultats.

« Voir les gars l’année dernière m’a donné beaucoup de confiance en notre équipe, de ce qu’on est capable d’accomplir ensemble. J’ai joué avec certains d’entre eux ces deux dernières semaines, on a du talent dans cette équipe, on a de la profondeur. Ça va être une belle année. »

Gordon Hayward ne peut que revenir plus fort, et cette phase très difficile permet de souder le groupe encore plus qu’avant. Au-delà des ajustements techniques qui seront nécessaires en début de saison, c’est peut-être ce point, le collectif, qui permettra aux Celtics de rendre la tâche plus simple. Le groupe est quasi-inchangé par rapport à la saison dernière, aucun fouteur de merde dans un groupe déjà bien créé. Boston a toutes les armes pour réaliser une grande saison, et ça débutera dès la réception de Philadelphie, avec Kyrie et Gordon de retour.

La fin du calvaire. Hayward peut avancer vers l’avant, mais n’oubliera jamais ce qu’il a dû traverser pour revenir sur les parquets. Boston pourra compter sur ses deux stars dès le premier match, et c’est bien la meilleure des nouvelles à retenir. Chapeau Gordon, tu t’es battu comme un diable pour être de retour. RDV le 16 octobre pour une standing ovation inoubliable.

Source texte : USA Today

1 Comment

1 Comment

  1. Domdu40

    16 septembre 2018 à 1 h 25 min at 1 h 25 min

    En toute honnêteté, il va peut être nous manquer un mec comme Draymon Green, capable de faire le sale boulot, mais peut être que le collectif et surtout le sorcier Brad Stevens Dumbledore, nous sortira un sortilège dont lui seul à le secret

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top