Timberwolves

Les Wolves intéressés par Luol Deng et Joakim Noah : les TimberBulls ne sont donc pas un rêve

Tom Thibodeau

Mais où s’arrêtera-t-il ?

Source image : montage the big lead

On s’est beaucoup moqué des Wolves en les rebaptisant les Minnesota TimberBulls. Eh bien mesdames et messieurs, cela va peut-être devenir réalité. Luol Deng, qui a passé neuf saisons entières à Chicago est désormais libre de tout contrat, et Joakim Noah devrait connaître le même sort dans les prochaines semaines. Et qui de mieux placé que Tom Thibodeau pour aller relancer ses deux anciens joueurs ? Tenez bon, fans des Wolves, la suite va être compliquée à supporter…

Jimmy Butler, Taj Gibson, Derrick Rose… Comme un petit air de Chicago à Minneapolis, le tout orchestré par Tom Thibodeau, coach des Bulls de 2010 à 2015. Avec désormais sa double casquette aux Wolves, Thibs ressent ce besoin de reformer l’équipe qu’il a quittée il y quelques années. Et d’après les dernières rumeurs de Jon Krawczynski de The Athletic, il n’est pas de s’arrêter là : Joakim Noah et Luol Deng sont désormais dans son viseur. Si quelqu’un pourrait lui dire que les deux joueurs qu’il a connus sous le maillot des Bulls ne sont plus du tout les mêmes joueurs ? Luol Deng n’est plus l’ailier deux fois All-Star, qui sort d’une saison blanche en ne jouant qu’un petit match qui date d’octobre dernier. Quant à Noah, on est loin du défenseur de l’année en 2014, qui sort également d’une saison sans jouer (7 petits matchs). On doit avouer que ce n’est pas vraiment le type de renfort que les fans des loups attendent, et cette réunion d’anciens Bulls peut commencer à en énerver certains. 

« Nous vous avions informé plus tôt cet été que les Wolves seraient intéressés par Luol Deng et Joakim Noah une fois qu’ils seraient libres. Ça n’a pas changé. »

On ne s’attend pas à de grosses arrivées, car les agents-libres restants ne sont pas de gros poissons. L’avantage des deux est qu’ils signeraient sans vraiment hésiter parce que Thibs est sur le banc. Luol Deng s’est enfin séparé des Lakers en négociant un buyout, tout en faisant une croix sur 7,5 millions de dollars. Sa venue pourrait avoir du sens pour renforcer la rotation à l’aile. Avec le rookie Keita Bates-Diop et le nouvel arrivé James Nunnally du Fener, le banc est assez faible avec deux joueurs inconnus en NBA que Thibs n’a sûrement pas prévu de beaucoup utiliser. C’est là que l’ancien Bull intervient, bénéficiant déjà de la confiance de son ancien mentor. Concernant Joakim Noah, Minnesota ne fait que le suivre pour le moment (il reste un peu d’espoir). Toujours sous contrat avec New York, il va falloir attendre un buyout pour que le pivot rejoigne, librement, les Bulls Wolves. Au poste de pivot, le départ de Cole Aldrich cet été laisse un spot ouvert pour Jooks. Une bonne nouvelle pour le Français ? Non, pas vraiment, car Aldrich n’a disputé que 21 matchs pour deux petites minutes de moyenne. Derrière KAT et Dieng, Noah pourrait donc se battre pour une troisième place dans la rotation avec Justin Patton. Autant le dire très clairement : être troisième dans la rotation avec Thibs sur le banc équivaut à découper les oranges pour tes coéquipiers. 

Thibodeau est en roue libre. Il est peut-être certain de pouvoir réussir avec l’effectif des Bulls, mélangé avec le talent de Minnesota, mais on est très peu à le suivre dans son raisonnement. Peut-être que Deng et Noah, s’ils signent aux Wolves, retrouveront ce niveau tant espéré par leur ex-coach… Il te reste encore du temps du Thibs, fais pas le con. 

Source texte : Twitter/@JonKrawczynski

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top