Los Angeles Clippers

Officiel : DeAndre Jordan signe à Dallas pour 1 an et 24 millions, cette fois c’est pour de vrai !

Deandre jordan
Source image : NBA League Pass

On en parlait en ce début de weekend, on savait que les deux camps allaient se flairer, mais disons qu’ils n’ont pas voulu perdre de temps : DeAndre Jordan et les Mavs, c’est fait, l’union est enfin en place.

Pas de feinte, cette fois-ci ! Pas de chaise qui bloque une porte, pas de retournement de situation, pas de batailles d’emojis, pas de changement d’envie de dernière seconde, pas de scandale qui fasse bouillir le sang de Mark Cuban. Le propriétaire des Mavs pourrait en vouloir à DeAndre Jordan, après le fiasco de 2015 qui avait fait exploser la planète basket, mais de l’eau a coulé sous les ponts et DJ a annoncé d’entrée qu’il était chaud pour retourner dans son Texas natal. Résultat, après avoir annoncé aux Clippers qu’il ne prendrait pas sa player option pour rester une saison de plus à Los Angeles, Jordan et ses représentants ont montré un réel intérêt envers la piste de Dallas et les deux camps se sont rejoint dès minuit pour parler de choses concrètes. Pas de temps à gâcher, pas de dollars à gaspiller, c’est un contrat de 1 an et 24 millions de dollars qui a été acté par DeAndre et les Mavs. Un renfort de poids pour Dirk Nowitzki et sa bande, eux qui voulaient justement miser sur un gros intérieur cet été et souhaitaient apporter un baobab aux prometteurs extérieurs que sont Luka Doncic et Dennis Smith Jr. Désormais membre de la clique texane, Jojo pourra faire son taf habituel sur alley-oop et bloquer des pénétrations à gogo.

C’est aussi une nouvelle ère qui démarre à Dallas, elle qui avait été lancée timidement il y a quelques mois. Après des participations plutôt meh en Playoffs, la franchise texane traversait un petit périple qui aurait pu durer longtemps. Transition émotionnelle avec la fin de carrière de Dirk, affaires de misogynie dans les coulisses de la franchise, Rick Carlisle qui soupire un bon coup, le ciel n’était pas aussi bleu que le maillot des Mavs il y a encore peu de temps. Sauf qu’à coup de patience et avec un poil de chance, les copains de J.J Barea ont pu retrouver un semblant de hype et sont aujourd’hui plus armés pour retrouver les hauteurs de l’Ouest. Non, on ne va pas commencer à parler de retour en Playoffs pour Dallas alors que nous sommes en juillet, mais la base installée aujourd’hui est suffisamment sexy pour se projeter avec le sourire dans la saison qui arrive. Et ça, sachant que c’était pas du tout censé être le cas il y a encore quelques mois, on peut appeler cela un petit miracle. Le tour de stade de Dirk, les larmes aux yeux ? Transféré contre l’arrivée de Dennis Smith Jr, celle de Luka Doncic, et désormais celle de DeAndre Jordan. Un cadeau qui a aussi du sens, de la part du management local, lui qui a traversé les années avec l’Allemand au tir soyeux. Voir Nowitzki prendre sa retraite dans une équipe en plein tanking était une possibilité, mais trop frustrante pour bon nombre de supporters. Finalement, c’est dans un groupe ambitieux et bourré de talents que le futur Hall of Famer pourra quitter le jeu dans quelques mois. Tout est bien qui finit bien, quelque part.

Après le légendaire fail de 2015, DeAndre Jordan et les Mavs se sont enfin mis d’accord. Le pivot quitte Los Angeles et rejoint son Texas adoré pour poser des écrans XXL à Doncic et Smith Jr : petite hype en devenir !

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top