Rockets

Les Rockets pourraient se séparer d’Eric Gordon : une valeur sûre en sortie de banc ou du cash, tel est le dilemme

eRIC gORDON

Houston ne va pas pouvoir garder tout le monde.

Source image : YouTube

Après une nouvelle belle saison du côté de Houston, Eric Gordon est convoité. Les Rockets ne seraient a priori pas contre le fait de le transférer en cas d’offre intéressante. Une manœuvre qui pourrait servir à libérer du salary-cap dans l’optique de la free agency.

Celui qui avait été élu meilleur sixième homme de la Ligue en 2017 a continué sur sa lancée avec les Rockets. Cette saison, Eric Gordon a assuré en sortie de banc, prenant à merveille le relais du tandem Chris Paul – James Harden, notamment lorsque le premier nommé était blessé. Ultra-productif, Splash Gordon a régalé en tournant à 18 points et 2,2 passes décisives de moyenne, ce qui faisait de lui un des favoris à sa propre succession pour le titre de Sixth Man of the Year. Eric Gordon avait signé en 2016 un deal de quatre ans à hauteur de 53 millions de dollars après une pige compliquée notamment gâchée par les blessures à New Orleans. Toutefois, les nouvelles ambitions des Rockets pourraient ne pas jouer en sa faveur cet été.

La franchise texane possède un effectif riche certes, mais comportant beaucoup de joueurs arrivant en fin de contrat comme Clint Capela ou Trevor Ariza. Les dirigeants ne pourront pas reprendre tout le monde et devront faire des choix pour bâtir un nouveau roster l’année prochaine. Si le pivot suisse devrait se voir proposer un contrat max et une place de choix dans l’équipe de Mike D’Antoni, l’avenir d’Eric Gordon n’est pas aussi acté. Selon Michael Scotto de The Athletic, beaucoup d’équipes se pencheraient sur le cas de l’ancien arrière des Clippers et des Pelicans. Houston ne devrait pas refuser d’envoyer son combo ailleurs en cas de bonne offre. Il en est de même pour l’ailier-fort, Ryan Anderson. Très peu utilisé cette saison, son avenir avait déjà été remis en question l’été dernier. Son nom avait circulé du côté des Knicks à l’époque du départ de Melo et à Portland, où son profil de shooteur était apprécié. Arrivé lui aussi en provenance de New Orleans, son contrat de 20,4 millions de dollars la saison prochaine fait mal au front-office des Rockets. Un package Gordon-Anderson est-il envisagé pour faire de la place ? Possible mais l’opération s’avère compliqué étant donné leur contrat énorme. On dit merci les agents. Côté texan, on espère évidemment pouvoir être attractif cet été. Chris Paul, presque assuré de re-signer, a déclaré vouloir attirer son pote du Banana Boat, LeBron James plus convoité que jamais. Le dossier Kawhi est toujours d’actualité et Eric Gordon pourrait être une monnaie d’échange sympathique pour convaincre Pop de lâcher son ailier. Néanmoins, pas si sûr que les Spurs voudraient renforcer le voisin.

Eric Gordon pourrait donc ne pas faire long feu chez les Rockets. Un transfert est envisageable pour le front-office de Houston tant la côte de l’arrière ne fait qu’augmenter. Une nouvelle pas terrible pour le dragster qui avait enfin trouvé sa place au sein d’une franchise, une fois les pépins physiques laissés sur la touche.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top