Suns

Les Suns pourraient proposer un contrat de 4 ans à Elie Okobo : le frenchie n’est pas là pour traîner !

Elie Okobo
Source image : YouTube

Sélectionné en 31ème position par les Suns ce jeudi soir à la Draft, Elie Okobo pourrait poser ses valises à Phoenix et y rester quelques temps : le Français est clairement dans les bons plans de la franchise de l’Arizona.

Voilà le genre de nouvelle qui, en cas de confirmation, ferait extrêmement plaisir. La situation d’Okobo, si elle était excitante sportivement sur le papier en rejoignant les Suns, l’était nettement moins d’un point de vue contractuel. Et pour une raison assez simple. En étant choisi en tout début de second tour, le meneur ne pouvait pas compter sur un contrat aussi bien garanti que ceux des joueurs du premier tour, puisque les jeunes choisis dans le Top 30 sont sujets à des contrats garantis quoi qu’il arrive. Ils peuvent signer dans la foulée, ou bien plus tard (comme Guerschon Yabusele à Boston), mais ils ont ce droit contractuel qui leur procure un minimum de sérénité quant à leur futur en NBA, et peut assurer jusqu’aux 5 premières saisons professionnelles. Les joueurs du second tour, eux, se retrouvent généralement avec une première année fixe sous deal (type Semi Ojeleye à Boston), voire deux dans certains cas (type Frank Mason à Sacramento). Mais quoi qu’il en soit, ces contrats pour joueurs du second tour dépassent très rarement la barre des 3 ans, avec deux premières années de test et une troisième en tant qu’agent-libre restreint. Apparemment, Elie Okobo pourrait obtenir un contrat typique des joueurs… du premier tour, ce qui lui assurerait une belle place dans l’avenir des Suns. Les propos nous viennent de Jonathan Givony, qui faisait un point complet sur la Draft 2018 dans la dernière édition du Woj Pod d’Adrian Wojnarowski. Le reporter a mis l’accent sur la mentalité de la franchise de Phoenix derrière cette sélection.

J’ai entendu toute la semaine qu’Elie Okobo était considéré à partir de la 16ème place à la Draft. Les trois nouveaux joueurs des Suns peuvent contribuer dès le premier jour. […] Je pense qu’Okobo est un des 20 meilleurs joueurs de la Draft, et Phoenix avait vraiment besoin de solutions à la mène. C’est un meneur avec une bonne envergure, capable de rentrer ses tirs et jouer sur pick and roll, avec une très belle personnalité. Ce gars n’est pas un projet, il peut contribuer dès demain. Et j’ai entendu que les Suns allaient lui proposer un contrat de 4 ans, similaire à ceux qui sont proposés aux joueurs du 1er tour. C’est dire à quel point ils croient en lui, je serais excité si j’étais fan de Phoenix.

Contractuellement parlant, cela permettrait à Okobo de se projeter déjà deux premières années garanties en NBA, puis deux suivantes en discussion avec le management des Suns. Les joueurs les plus talentueux de leur Draft ont généralement droit à une prolongation après leur troisième année en NBA, comme on l’a vu l’été dernier avec la signature long-terme d’Andrew Wiggins aux Wolves ou Joel Embiid aux Sixers (qui était physiquement présent en NBA depuis trois ans). Ceux qui sont un peu moins doués ont droit à de potentielles extensions l’année suivante (Julius Randle et Marcus Smart cet été), et puis il reste la case des joueurs misant sur leur cinquième saison professionnelle pour faire péter la cagnotte, comme l’a fait Nerlens Noel avec les Mavs par exemple cette saison (c’est raté). En recevant ce contrat, Okobo pourrait aborder la suite sereinement et cela témoignerait d’une grande confiance venant des Suns. Il faut dire que les meneurs ne courent pas les rues dans l’Arizona, et la situation d’Elfrid Payton fait cogiter pas mal de monde à Phoenix. Agent-libre restreint, le meneur pourrait prendre une blinde ailleurs et ainsi laisser sa franchise à poil, sauf si cette dernière décide d’assurer ses arrières en donnant au Français un contrat typique des joueurs du premier tour. Pour le moment, ce ne sont que des rumeurs, mais le simple fait de voir Givony en parlant confirme bien le fait que les Suns n’ont pas prévu de choisir Okobo à la Draft pour qu’il distribue les serviettes. Et ça, y’a bon, comme dirait l’autre.

Un spot dans une franchise bourrée de hype, du temps de jeu à la mène et un contrat garanti ? En attendant de voir tout cela se confirmer pour Elie Okobo, on en connaît un qui passe une semaine plutôt chouette…!

Source : Woj Pod

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top