Warriors

Kevin Durant envisage de prendre sa retraite à 35 ans : c’est vrai qu’un cupcake, ça se périme rapidement…

Kevin Durant

Déjà plus que cinq saisons pour le double MVP des Finales ?

Source image : Twitter

Kevin Durant est venu, Kevin Durant a vu et Kevin Durant a vaincu. Depuis son arrivée à Golden State il y a deux ans, le Snake a participé à deux Finales NBA qui se sont conclues par deux bagues et deux titres de MVP des Finales. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et elle pourrait bien se pointer d’ici cinq ans pour l’ancien du Thunder…

Que c’est dur de se lever le matin sans avoir à parler du match de la nuit. On va devoir s’y habituer puisque les prochaines rencontres NBA auront lieu seulement en octobre. Oui, quatre mois sans NBA puisque la Summer League et la pré-saison comptent pour du beurre. Et ça, on ne peut en vouloir qu’aux Warriors qui ont bouclé ces Finales en même pas deux semaines. Franchement, ils auraient pu faire durer le plaisir. Mais un type du nom de Kevin Durant a décidé d’expédier la série entre Cavaliers et Warriors le plus rapidement possible. Celui qui a rejoint Golden State en 2016 après s’être fait éliminer en demi-finale de conf par cette même franchise n’a fait qu’une bouchée des soldats du Roi. Des perfs qui lui ont permis de décrocher un deuxième titre NBA et qui ont bien aidé les Guerriers de la baie d’Oakland à soulever pour la troisième fois en quatre ans, le trophée Larry O’Brien. Et a priori, ce n’est pas près de s’arrêter puisque KD a déclaré qu’il voulait prolonger dès cet été au sein de la maison des Dubs. On ne sait pas quel deal sera conclu en cette période estivale mais ce pourrait bien être le dernier du Cupcake. Et oui, c’est une option à envisager puisque Monsieur Durant a confié à Chris Haynes de chez ESPN qu’il songeait à arrêter son aventure sur les parquets une fois qu’il aura passé l’âge de 35 ans, soit dans cinq piges.

« Ce jeu, cet art, il faut l’étudier continuellement. Peut importe à quel point tu aimes ça, personne ne veut rester à l’école aussi longtemps. Je sais que moi je ne le veux pas. A un moment, il faut récupérer ton diplôme. Dans mon esprit, même si ce n’est qu’un nombre, je pense m’arrêter à 35 ans. »

Quoi ? 35 ans seulement ? Et le record de Kareem Abdul-Jabbar ? Notre copain d’ESPN lui a bien sur posé la question puisqu’il faut le rappeler, Kevin Durant est, avec et après BronBron, le plus jeune joueur à avoir passé la barre des 10 000 pions en carrière. Ces deux zozos son considérés comme les seuls à pouvoir aller chercher les 38 387 patates inscrites par la légende des Lakers. Mais apparemment, le 36ème marqueur de l’histoire de la NBA n’a pas l’intention de réaliser cet exploit.

« Je ne crois pas que ça me définira en tant que joueur. C’est cool d’avoir son nom aux côtés des plus grands et d’être considéré comme quelqu’un qui peut potentiellement les rattraper, ou les dépasser, mais ce n’est pas une question de record. Je peux arrêter de jouer en sachant que j’ai fait tout ce que je voulais, et en le faisant à ma manière et selon mes termes. C’est comme ça que je veux quitter le basket. Et si ça survient avec toutes ces réussites et ces récompenses, c’est cool. Et si ce n’est pas le cas, ça me va aussi. »

On l’aime ou on le déteste (vous êtes surement plus nombreux dans ce cas-là) mais il faut reconnaître que voir un tel joueur quitter la Grande Ligue aussi « tôt » serait très dommageable pour le spectacle. Allez Kéké, si Dirk Nowitzki peut courir (ou du moins trottiner) jusqu’à 39 ans, ça parait largement dans tes cordes. On a bien compris que ce n’était pas dans ses plans de battre le record détenu par l’ancien pivot des Lakers mais ça ferait un peu tâche pour un mec de ce calibre-là d’arrêter sa carrière à seulement 35 ans. Si l’on se penche un peu sur les grands de ce sport, ceux qui squattent les sommets du classement des meilleurs marqueurs de la NBA, il y en a très peu qui se sont retirés de notre ligue préférée avant la quarantaine. Dans le top 4, seul le Black Mamba fait exception en termes de longévité puisqu’il est parti à l’âge de 37 ans. Pour les autres, la retraite, ce n’est pas avant d’avoir été quarantenaire ! Son altesse Jojo, le Mailman Karl Malone et Kareem, c’est respectivement 40, 41 et 42 piges. Voilà pour ce qui est des gros bonnets de la balle orange. Concernant les dinosaures encore présents sur les parquets NBA, on y trouve l’éternel filou du nom de Manu Gibili (40 ans), la grande tige allemande Dirk (39 ans) et le Skywalker Vince Carter (41 ans). Prenons le temps de saluer ces gars là qui ont trouvé l’envie, le courage et les ressources mentales nécessaires pour continuer leur parcours au sein de la ligue américaine tant l’on sait l’implication qu’elle exige. Sans parler du cyborg LeBron qui pourrait bien être dans la course au MVP jusqu’à son 67ème anniversaire.

KD n’a jamais été très bavard sur ce qu’il avait prévu une fois les shoes rangées bien au fond de son casier. Mais selon des sources sûres, Durantula envisagerait de consacrer le reste de son existence à monter une boutique de cupcake ou à se lancer dans l’élevage de serpents.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top