Los Angeles Clippers

Tobias Harris veut remettre les Clippers en Playoffs la saison prochaine : bon courage, bon courage…

Tobias Harris
Source image : NBA League Pass

Arrivé en cours de saison à Los Angeles et éliminé aux portes des Playoffs, Tobias Harris est content de sa nouvelle situation mais il refuse de regarder à nouveau les PO à la téloche : pour Harris, les Clippers doivent faire Top 8 l’an prochain.

C’est dans le magazine SLAM que l’ailier s’est exprimé en long et en large, lui qui a pas mal de temps devant lui depuis un mois. En tout début de saison, Harris portait le maillot des Pistons et se voyait déjà en Playoffs avec une franchise de l’Est, celle de Detroit se battant pour intégrer le Top 8 et prolonger sa campagne jusqu’au premier tour des phases finales. Sauf qu’en janvier, le blockbuster trade de Blake Griffin a été acté et la pièce principale de la contrepartie, c’était Tobias. Âgé de 25 ans et avec 18 points de moyenne au compteur, Harris était perfect pour venir aider les Clippers et il l’a justement montré dès son arrivée en augmentant son scoring sous les ordres de Doc Rivers. Un push de fin de saison qui fût intéressant à suivre… mais un peu trop short, puisque la franchise de Los Angeles laissa Denver et Minnesota se taper pour la huitième place, les Wolves finissant avec le ticket gagnant. Les résultats collectifs n’ont peut-être pas été à la hauteur de ses espérances, mais Tobias se sent clairement bien dans sa nouvelle équipe, entouré de bons gars comme Patrick Beverley, Boban Marjanovic, Montrezl Harrell, Lou Williams et compagnie. La proximité développée par les joueurs donne envie à chacun d’entre eux de se retrouver sur les parquets en octobre prochain, afin de reprendre le business entamé pendant l’hiver. C’est cet aspect qu’Harris a voulu mettre en avant, lui qui croit sans trembler que son armée doit retrouver les Playoffs la saison prochaine. Plus facile à dire qu’à faire.

“On veut être une équipe complète. Une équipe avec différents joueurs qui peuvent jouer à différentes positions.”

Harris, qui n’a joué que 4 matchs de Playoffs dans toute sa carrière, sait à quel point il est important de faire partie de bonnes équipes. “Cela ne montre pas seulement à quel point vous êtes bon en tant que joueur, cela montre aussi dans quel type d’équipe vous êtes. Être capable de se serrer les coudes et se donner en Playoffs. C’est un point sur lequel nous devons bosser collectivement, trouver les différentes façons de devenir meilleurs tous ensemble. C’est ce que j’attends le plus pour la saison prochaine.”

Si l’effectif complet des Clippers repartait pour un tour, oui, on pourrait prendre au sérieux les propos de Tobias et se dire qu’il y a de la place pour voir Los Angeles remettre une de ses franchises dans le Top 8 de l’Ouest. Mais au moment où ces lignes sont écrites ? L’incertitude règne dans la cité des anges, surtout autour de l’équipe de Jerry West. Entre DeAndre Jordan, Austin Rivers, Avery bradley, Milos Teodosic ou Harrell, il y a du gros dossier à devoir gérer cet été au niveau du marché des agents-libres, et c’est sans prendre compte de celui de Doc Rivers. L’entraîneur à la voix mythique fait partie des têtes les plus entourées par de brûlantes questions, et on ne sait pas encore ce que souhaitent faire les Clippers de West. Est-il question de reconstruction complète et donc un nettoyage qui va emporter des piliers de l’équipe jusqu’en août, ou bien aurons-nous droit à un tour de plus pour cet effectif attirant ? Ce qui est sûr, c’est que Tobias Harris n’a donc joué que 4 matchs de Playoffs dans toute sa carrière et il sera agent-libre une fois la saison prochaine bouclée. Pas besoin d’avoir fait des études supérieurs ultra-longues pour capter que cela arrangerait les affaires de l’ailier si les Clippers retrouvaient le Top 8 de l’Ouest. Un gros scoreur dans une équipe qui perd reçoit souvent l’étiquette de profiteur. Tandis qu’un gros scoreur dans une équipe qui joue jusqu’en mai peut voir son profil changer dans de nombreuses têtes. Ce sera donc à lui et à sa franchise de montrer qu’il y a de la place, pour concurrencer les méchantes cylindrées de l’Ouest.

Un petit sweep lors de la série Cavs – Pistons de 2016, et puis c’est tout. Tobias Harris n’a qu’une participation aux Playoffs dans toute sa carrière, il serait donc temps de découvrir sérieusement le basket au printemps : pour cette année… ou pas ?

Source : SLAM

1 Comment

1 Comment

  1. Zarokh

    18 mai 2018 à 15 h 51 min at 15 h 51 min

    Depuis le trade de Blake griffin j’y crois plus trop à cette équipe des clippers, à mon avis la solution reconstruction est peut-être la meilleur mais c’est bien dommage.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top